Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Namory Fofana, président du Cojec, depuis Yopougon : "Seul le Rhdp peut garantir la paix et la stabilité en Côte d’Ivoire"

Publié le jeudi 6 septembre 2018  |  L’intelligent d’Abidjan


Pour Namory Fofana, président du Congrès des jeunes pour l’émergence de la Côte d’Ivoire (Cojec), le Rhdp reste la seule formation politique capable d’assurer à la Côte d’Ivoire un avenir de paix, un réel développement et une stabilité durable. Il a lancé ce message aux populations de Yopougon, lors d’un meeting de son mouvement, au terrain du château d’eau du quartier Andokoi. Le meeting s’inscrit dans le cadre de la tournée nationale du Cojec pour appeler au soutien des actions du Président de la République Alassane Ouattara et au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. «(…) Il y a trop de bruits qui courent ces temps-ci, au sujet du Rhdp. Des ivoiriens s’interrogent aujourd’hui s’il faut ou non, continuer à faire confiance à ce groupement politique qui dirige le pays depuis avril 2011. Je dis ici, haut et fort, que seul le Rhdp peut garantir la paix et la stabilité en Côte d’Ivoire. Je le dis parce que ce mouvement a fait ses preuves dans ce pays. Le Cojec ne doute pas un seul instant que le Rhdp reste la solution pour le développement de notre pays. Et il y a les preuves partout», a lancé le leader du Cojec, face aux populations venues massivement au meeting. Il les a appelés à soutenir le Rhdp qui, selon lui, a réussi à éviter à la Côte d’Ivoire, une grave crise armée, à l’image de celle du Libéria, du Rwanda, de la Sierra-Leone ou même celle que vie actuellement le Soudan du Sud. «Rappelez-vous dans quel État était la Côte d’Ivoire, au moment où le Président Alassane Ouattara prenait le pouvoir. C’était le chaos. Heureusement pour nous que la solution, Alassane Ouattara était là. Heureusement pour nous, qu’en 2005 en France, son ainé Henri Konan Bédié et lui avait déjà posé les bases de l’outil qui allait nous éviter la catastrophe. J’ai parlé du Rhdp. C’est pourquoi la Côte d’Ivoire ressemble aujourd’hui à un pays qui n’a jamais connu une crise armée», a-t-il dit aux populations de Yopougon. Il leur a aussi demandé d’accompagner les actions du Chef de l’État, Président du Rhdp Unifié, et de son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. « Ne doutez jamais du Président de la République et de son gouvernement conduit par le premier ministre Amadou Gon. C’est le moment de faire bloc derrière eux pour que notre pays soit effectivement émergeant en 2020 », a lancé le président du Cojec.

Parrain du meeting, le ministre Gibert Kafana Koné, Maire de la commune de Yopougon, était représenté par Bakayoko Nour, député suppléant et président de la jeunesse communale. Au nom du parrain, il a salué l’initiative du Cojec. Dans son intervention, il a aussi invité les populations «à accompagner les actions de développement du Chef de l’État et de son gouvernement. « Le Président de la République a récemment libéré les prisonniers, pour démontrer qu’il reste un de paix. J’invite le ivoiriens à l’accompagner dans ses efforts de réconciliation nationale et de cohésion sociale», a appelé le représentant du parrain.

Andokoi était la 32e étape de la tournée nationale qui a débuté le 9 juillet 2018, à Yopougon Gesco et puis Sideci. Elle est prévue pour se poursuivre en ces derniers mois de 2018, puis sur toute l’année 2019. La tournée touchera toutes les communes du District d’Abidjan, avant de s’ébranler vers d’autres communes de l’intérieur du pays.


J-H Koffo
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4267 du 6/9/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment