Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Rentrée scolaire timide à l’intérieur du pays

Publié le lundi 10 septembre 2018  |  AIP


Abidjan- La rentrée des classes a démarré ce lundi, dans les écoles primaires, collèges et lycées à l’intérieur du pays, mais de façon timide, selon les correspondants de l’AIP.

A Agnibilekrou, le proviseur Sévédé Bakary du lycée moderne a exhorté les parents d'élèves à presser les pas pour inscrire leurs enfants.

« Quand on commence à temps, on finit les programmes et c'est à votre actif. Dites à vos amis que l'école a effectivement repris. Il n'appartient pas aux enseignant d'attendre les élèves en classe mais plutôt le contraire », a lancé M. Sévédé.

Sur un effectif attendu de près de 5000 élèves, environ une centaine d'élèves ont répondu présent à ce premier jour de la rentrée scolaire 2018-2019.

Même scénario à Bocanda. Le personnel administratif et enseignant est présent mais les élèves se compte du bout des doigts. La plupart sont venus prendre des renseignements par rapport aux modalités d'inscriptions.

Une situation qui, selon l’adjoint au chef d'établissement du lycée moderne de Bocanda Koffi Gervais, pourrait avoir des répercussions négatives sur l'achèvement des programmes scolaires.

Par contre à Daoukro, les élèves des établissements scolaires publiques et privés de Daoukro ont pris d'assaut les établissements du département pour répondre à l'appel de la ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (MENET-FP ), Kandia Camara, selon le correspondant.

« Civisme et engagement de tous pour une école de qualité » est le thème de cette nouvelle rentrée scolaire 2018-2019.


jcl/bsb/ckk/ca/jcl/fmo
Commentaires


Comment