Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un gendarme mis aux arrêts à Samatiguila pour tentative de viol et de blessures volontaires

Publié le lundi 10 septembre 2018  |  AIP


Odienné- Kouassi Didier, gendarme en poste à la brigade de Samatiguila, a été arrêté, lundi et conduit à la brigade de gendarmerie pour blessures volontaires à la suite d’une tentative de viol sur la secrétaire du préfet de Samatiguila, Kouakou Pélagie, a constaté l’AIP, lundi, lors d’une visite de la victime au Centre hospitalier régional (CHR) d’Odienné.

Selon la victime, les faits remontent au vendredi soir. Etant à la recherche d’un cordonnier, elle se rend à la brigade de gendarmerie sur sa moto. Après sa visite chez le cordonnier dans la cité des gendarmes, elle constate la disparition de sa moto. Elle saisit la gendarmerie pour porter plainte contre inconnu pour le vol de son engin.

La brigade étant fermée, elle rentre chez elle et revient plus tard sur invitation de l’Adjudant Orlando. Le temps de faire sa déclaration, elle constate que son téléphone est déchargé. Elle se rend chez Kouassi Didier pour charger l’appareil.

Quelques instants plus tard, veut-elle aller débrancher son téléphone que le gendarme Kouassi Didier s’empare de la dame, la trimballe dans sa chambre et lui intime l’ordre de se « déshabiller pour lui dire merci pour la moto retrouvée ».

Kouakou Pélagie refuse et Didier s’empare de son arme et ouvre le feu. La dame est gravement blessée au ventre et à la main puis internée en chirurgie au CHR d’Odienné.

Le mis en cause a été arrêté ce jour lundi, selon des sources sécuritaires et conduit à la brigade de gendarmerie d’Odienné pour répondre de son acte.

ss/fmo
Commentaires


Comment