Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lancement à Abidjan d’un programme pour prévenir la toxicomanie en milieu scolaire

Publié le mardi 11 septembre 2018  |  APA
Lancement
© Autre presse par DR
Lancement à Abidjan d’un programme pour prévenir la toxicomanie en milieu scolaire
L`Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), de concert avec le ministère ivoirien de l`éducation nationale, de l`enseignement technique et de la formation professionnelle a lancé, mardi à Abidjan, le programme «UNPLUGGED» qui se veut un outil de prévention de l`usage des drogues et des stupéfiants en milieu scolaire destiné aux jeunes de 12 à 14 ans et à leurs parents.


L’Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), de concert avec le ministère ivoirien de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle a lancé, mardi à Abidjan, le programme «UNPLUGGED» qui se veut un outil de prévention de l’usage des drogues et des stupéfiants en milieu scolaire destiné aux jeunes de 12 à 14 ans et à leurs parents.

Ce programme, implémenté pour la première fois en Afrique francophone, a été lancé au cours d’un atelier, qui réunira pendant trois jours (du 11 au 13 septembre 2018), des acteurs nationaux et internationaux de la lutte contre la toxicomanie en milieu scolaire.

«Ce programme est composé de 12 leçons que nous allons donner aux enseignants. Ils pourront ainsi introduire un cours sur les addictions de manière générale et sur l’usage des drogues et de leurs conséquences », a expliqué Babacar Jean-Pierre Diouf, chargé de programme à l’ONUDC ajoutant «qu’il y aura des jeux pour enfants » en rapport avec la prévention de la toxicomanie.

« L’usage des drogues compromet toutes les performances scolaires et créé la violence », a déploré M. Diouf, justifiant que « c’est pourquoi, nous avons voulu proposer ce programme pour qu’on fasse la prévention de l’usage des drogues en milieu scolaire ».

Saluant la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’ONUDC dans la lutte contre la drogue, M. Diouf a regretté que l’Afrique de l’ouest, en plus d’être une zone de transit de la drogue, est devenue une zone de production et de consommation.

Poursuivant, il a indiqué que l’usage de la drogue créé trois principaux problèmes en milieu scolaire, notamment l’insécurité, les mauvaises performances scolaires et la détérioration de la santé. « Un prisonnier sur quatre en Afrique, est en prison du fait de la drogue», a-t-il souligné à propos de l’insécurité engendrée par ce fléau.

Dr Traoré Mory Brahima, qui a présidé cette rencontre au nom de la ministre ivoirienne de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, a, à son tour, rappelé les conséquences néfastes de l’usage des drogues en milieu scolaire.

Au nombre de ces conséquences, il a entre autres, relevé, l’absentéisme, la baisse des rendements scolaires, l’agressivité et l’abandon de l’école.

« Cette situation exige l’adoption d’une approche concertée. Et ce programme vient renforcer l’offre de services dans la prévention de l’usage des drogues », a dit le représentant de la ministre Kandia Camara réaffirmant que la lutte contre la drogue en milieu scolaire reste « un grand défi» pour les autorités éducatives ivoiriennes.

Auparavant, M. Modi Diop, a réitéré l’engagement de l’Union européenne ( UE), le partenaire financier de ce projet, à accompagner la prévention et la lutte contre l’usage des drogues.

Cet atelier de formation sur le programme « UNPLUGGED» est organisé dans le cadre du projet de soutien au plan d’action régional de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) en matière de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants.

En 2016, rappelle-t-on, une étude de l’ONUDC a établi que 12% de la population ivoirienne dont l’âge varie entre 15 et 64 ans consomment des drogues.

LB/ls/APA

Commentaires


Comment