Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Municipales 2018 à Yamoussoukro : Ce que Houphouët Fêtè Rebecca promet aux populations

Publié le lundi 17 septembre 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Houphouët
© Autre presse par DR
Houphouët Rebecca, ex-directrice du Crou


C’est dans le jardin de sa résidence privée, de la Riviera de Yamoussoukro, que la seule femme candidate aux élections municipales à Yamoussoukro était face à la presse, le dimanche 16 septembre 2018 .

La candidate indépendante s’est dit satisfaite, de prendre part aux joutes électorales du 13 octobre prochain. Pour elle, c’est un grand pas franchi dans la réalisation de ses ambitions pour cette cité chère au père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, le président Félix Houphouët Boigny. À l’en croire, depuis le décès du président Houphouët, Yamoussoukro a perdu de son éclat .Pour l’ex directrice du centre régional des œuvres universitaires (CROU) de Bouaké et de Korhogo, il faut redonner à cette ville-capitale son lustre d’antan. « Je suis fière d’être candidate aux prochaines élections municipales. Depuis 2015, j’ai pris mon bâton de pèlerin, pour faire le tour de Yamoussoukro. Cette ville doit retrouver son éclat de ville paradisiaque. Je veux du bien de Yamoussoukro, c’est pourquoi je suis candidate. », a-t-elle confié. S’agissant des campagnes électorales, précampagnes et campagnes officielles, elle a invité à plus de courtoisie. À ses challengers, elle a conseillé une campagne électorale apaisée. Car, a-t-elle relevé « Yamoussoukro a trop souffert des palabres inutiles. La ville du père ne mérite pas ça ». Pour elle, la mairie c’est le développement. « C’est pourquoi, je ne m’inscris pas dans la violence. Dans mon staff, il y’a des militants de tous les partis politiques ivoiriens et qui viennent régulièrement à mon QG. (...)Je veux apporter un mieux-être à mes frères et sœurs résidant sur le territoire communal. L’heure du développement a sonné…. » dira-t-elle .

Harry Diallo, à Yamoussoukro
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4274 du 17/9/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment