Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Seulement 68 maisons concernées par le déguerpissement à Adjamé-Village (PM Gon Coulibaly)

Publié le lundi 17 septembre 2018  |  AIP
Conférence
© Primature par DR
Conférence du 1er ministre Amadou Gon Coulibaly
Abidjan le 17 septembre 2018. Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a animé ce lundi une conférence de presse.


Seulement 68 maisons sont concernées par le déguerpissement à Adjamé-Village dans le cadre de la construction du pont Yopougon-Adjamé et non tout le village, a clarifié lundi le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, assurant que toutes les personnes touchée par cette opération seront indemnisées.

Des mouvements d’humeur marqués par des affrontements entre forces de l’ordre et manifestants ont été constatés au niveau d’Adjamé-Village, un village Ebrié de la commune d’Adjamé, dont les habitants disaient s’opposer à une opération de démolition de leur village dans le cadre de ce projet infrastructurel.

Pour M. Gon Coulibaly qui animait une conférence à Abidjan, il s’agit de rumeurs, car il n’est pas question de raser tout le village mais seulement 68 maisons de ce quartier.

« Tous ceux qui sont concernés par ces déguerpissements seront indemnisés », a fait savoir Amadou Gon Coulibaly, relevant d’une enveloppe de 30 milliards a été mise en place pour ces dédommagements qui concernent aussi les locataires et propriétaires de biens immobiliers situés sur l’emprise du projet dans les communes de Yopougon, Attécoubé et Adjamé.

Le pont Yopougon-Adjamé dont les travaux ont été lancés fin juillet, devrait être livré fin 2020.

(AIP)

tm
Commentaires


Comment