Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Municipales à Port-Bouët - Rigobert Boni, Coordonnateur UPCI : "Pourquoi nous soutenons la liste Siandou Fofana"

Publié le mardi 18 septembre 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Municipales
© Autre presse par DR
Municipales 2018 / Port-Bouet : Siandou Fofana a déposé sa candidature


Rigobert Boni, coordonnateur de l’Union pour la Côte d’Ivoire (Upci) a soutenu, le jeudi 13 septembre 2018, que son parti n’a jamais quitté le RHDP. C’était lors d’une conférence de presse qu’il a animée à Port-Bouët.

Le coordonnateur a fait savoir qu’il ne suit ni Soro Brahima , ni Sidibé Yacouba . Pour lui, seul le travail compte. « Nous sommes UPCI. Nous sommes RHDP parce que jusqu’à preuve du contraire, l’UPCI n’est pas encore sortie du RHDP. Il dit qu’il n’est pas RHDP unifié. J’ai le soutien des militants. La majorité de nos sections ont été redynamisées à Port-Bouët... Nous sommes militants de base et ils (les deux Présidents) seront obligés de nous tendre la main. Nous ne sommes ni à gauche, ni à droite », a précisé celui qui dit revenir à la tête de l’Upci au niveau de la commune pour reprendre les choses en main. Pour lui, « Il faut que nous nous asseyions pour redynamiser l’UPCI, au niveau de Port-Bouët. Au niveau de la tête du parti, il faut retoucher les pions. Je suis le coordonnateur UPCI de la Commune. J’étais absent. Et cela a causé une catastrophe. Je suis de retour pour reprendre les choses en main ». Rigobert Boni, a également révélé qu’il ira à l’élection en tant que UPCI avec la liste RHDP conduite par le ministre Siandou Fofana. Les divisions en leur sein, selon lui, ne posent pas problème. «Nous sommes solidaires à Port-Bouët, voilà pourquoi, nous nous alignons derrière le candidat RHDP. Nous restons UPCI.

L’UPCI a aujourd’hui deux têtes. Mais, Boni ne pousse pas Port-Bouët à rejoindre un camp. Nous allons toujours en union dans la commune. Il y a union dans notre parti. Ce n’est donc pas nous qui allons faire le contraire. Auquel cas, on n’est plus UPCI. L’affaire est en justice. Celui qui va gagner le procès, on le soutiendra », a-t-il précisé.



TAB avec AZ et Sercom.
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4275 du 18/9/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment