Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : RHDP « unifié », bonne gouvernance, croissance inclusive, taux d’endettement : Amadou Gon Coulibaly se défend face à la presse

Publié le mardi 18 septembre 2018  |  lebanco.net
Conférence
© Abidjan.net par Donald Anon
Conférence du 1er ministre Amadou Gon Coulibaly
Lundi 17 septembre 2018. Conférence de presse avec le premier ministre Gon Coulibaly à la primature.


Le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly était face à la presse ce lundi 17 septembre 2018 et a abordé des questions politiques, la bonne gouvernance, la croissance économique et le taux d’endettement de la Côte d’Ivoire.

La question du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) « unifié » (coalition au pouvoir) a été soulevée d’abord par le chef du gouvernement qui a estimé que la place du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), de l’ancien président Henri Konan Bédié, se trouvait au sein du RHDP. « Il peut y avoir des écueils par moment mais nous ne pouvons pas nous détourner de l’essentiel », a-t-il signifié.
Il a pour cela rappelé qu’en 2015, un pas supplémentaire avait été franchi en organisant un groupement politique dont les statuts avaient été déposés au ministère de l’Intérieur. « Ce groupement avait pour mission de promouvoir les idéaux du président Félix Houphouët Boigny, aller à toutes les élections en RHDP et créer un parti unifié. C’est dans cette droite ligne que le parti unifié a été mis sur pied », a ajouté Amadou Gon Coulibaly.

Pour ce qui est de l’intimidation dont feraient l’objet des cadres PDCI, le premier ministre a marqué son étonnement. Il a signalé la présence sur la liste de Commission Electorale Indépendante (Cei) de candidats PDCI-RHDP, RHDP et autres. Toute chose qui traduit, selon lui, la diversité et la liberté de chacun à aller dans sa direction. « Il n’y a aucune pression à choisir librement sa place », a-t-il lancé.
Sera-t-il candidat à la présidentielle de 2020 ? Une question sur laquelle, le premier ministre a botté en touche, tout en signalant que pour l’instant il travaillait à la mise en ouvre des dossiers qui lui ont été confiés.
En ce qui concerne le rapport international qui dépeint la mauvaise répartition de la croissance au sein des populations, le premier ministre a estimé qu’il y a eu une mauvaise interprétation. Pour lui, il y a eu des progrès mais pas suffisants. Amadou Gon Coulibaly a d’ailleurs annoncé que des réflexions sont menées pour réduire les charges sociales au quotidien.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment