Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Premier Ministre rassure sur la soutenabilité de la dette et l’impact positif de la croissance

Publié le mardi 18 septembre 2018  |  AIP
Conférence
© Primature par DR
Conférence du 1er ministre Amadou Gon Coulibaly
Abidjan le 17 septembre 2018. Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a animé ce lundi une conférence de presse.


Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a rassuré les populations sur la maîtrise de l'endettement du pays et l’impact positif de la croissance de l’économie sur l’amélioration des conditions de vie des populations.

« Le taux d’endettement du pays est projeté à 42,7% à fin 2018, alors que la norme communautaire dans l’espace UEMOA est de 70%. Le gouvernement travaille à la soutenabilité de la dette, car notre objectif n’est pas d’hypothéquer l’avenir des générations futures avec un pays surendetté », a indiqué le Premier Ministre lors d’une conférence de presse tenue, lundi, à Abidjan.

Le Chef du gouvernement ivoirien a souligné que « s’endetter pour réaliser des projets qui vont créer la richesse pour le pays est une bonne chose ».

Concernant la croissance économique, Amadou Gon Coulibaly a dit qu’elle a du sens et qu’elle a permis la création effective d’une classe sociale moyenne en Côte d’Ivoire. « C’est une avancée qualitative indéniable ». Poursuivant, il a révélé qu’au niveau de la structure économique, le secteur secondaire est en nette progression, comparé aux secteurs primaire et tertiaire.

Le Premier Ministre a assuré que les politiques économiques et sociales continueront d’être exécutées dans la perspective d’un taux annuel moyen de 8% sur la période 2018-2020, d’une inflation en dessous de 2%, d’un déficit budgétaire et une dette sous contrôle, tout en préservant les équilibres macro-économiques conformément à nos engagements avec le Fonds monétaire international (FMI).

(AIP)

kkf/kam
Commentaires


Comment