Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les réformes de la MUGEFCI expliquées aux fonctionnaires de Man

Publié le jeudi 20 septembre 2018  |  AIP


Les réformes de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’État de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) ont été expliquées mercredi à Man, dans le cadre de l’exécution de son programme d’activités.

Le PCA de la MUGEFCI, Mesmin Komoé, a souligné lors de cette rencontre que depuis l’adoption de la réglementation communautaire qui fait du mutualiste, le véritable propriétaire de la mutuelle, il y a un des principes qui recommande qu’elle soit gouvernée de façon démocratique et participative.

"C’est au nom de ce principe que nous rencontrons les mutualistes pour leur faire l’état des lieux exact de notre mutuelle, et leur faire état également des réformes que nous sommes entrain d’implémenter pour non seulement garantir la pérennité de notre mutuelle mais la rendre davantage plus rayonnante pour qu’à terme la MUGEFCI puisse assumer pleinement sa responsabilité de prise en charge en ce qui concerne la santé du fonctionnaire mais également puisse agir sur d’autres aspects pour avoir la capacité socio-économique", a-t-il expliqué.

Concernant l’état des lieux, le nouveau PCA relève qu’il a trouvé « malheureusement » une mutuelle qui est en difficulté sur ces principaux régimes. Ce sont le régime de base qui est quasiment arrivé à saturation, et qui dans la perspective de l’arrimage avec la Couverture maladie universelle(CMU) nécessite des remodelages, et également le régime Ivoir’ santé qui est « déséquilibré » depuis sa création mais qui présente une importance capitale du fait qu’on ne peut pas la supprimer.

«C’est donc face à cette situation que nous avons proposé des mesures correctives à savoir rééquilibrer nos prestations, pour que nos cotisations puissent suffire pour couvrir les prestations que nous avons. On a également remarqué qu’il y’a une forte proportion de fraude au niveau de la MUGEFCI, l’une des réponses à la lutte contre cette fraude là est la mise en place de notre carte que nous avons baptisée "carte unique et intelligente", a-t-il ajouté.

Cette carte indique-t-il est « unique » parce que ce sera une seule carte pour l’ensemble des prestations de la MUGEFCI et « intelligente » parce qu’elle est multifonctions. Au-delà de son aspect santé qui va garantir la sécurité des prestations, c’est un instrument monétique qui va être selon les propos du PCA, un élément d’inclusion financière pour la plupart des fonctionnaires à revenu faible.

Concernant la décision de ne plus prendre en compte les conjoints et conjointes des mutualistes, il a rappelé que cette possibilité de déclarer simplement le conjoint concubin ou la conjointe concubine sans qu’on est un seul document attestant des rapports effectifs avec cette personne , est une porte ouverte à la fraude.« Et nous voudrions mettre un terme à cela » a-t-il insisté en encourageant les fonctionnaires à faire le mariage civil.

(AIP)

amak/kam
Commentaires


Comment