Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’Etat ivoirien concède la gestion des déchets d’équipements électroniques au groupe SGS

Publié le vendredi 21 septembre 2018  |  AIP
Nouveau
© Abidjan.net par Atapointe (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Nouveau gouvernement: le secrétaire général de la Présidence donne la liste des membres
Mardi 12 janvier 2015. Abidjan. Amadou Gon Coulibay, secrétaire général de la présidence a rendu public la liste des membres du nouveau gouvernement


Abidjan - Le premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a présidé jeudi à son cabinet au plateau, la cérémonie de signature du contrat de prestation de service entre l’Etat ivoirien et la Société générale de surveillance (SGS) pour la gestion écologique et le traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E).

Ce contrat concerne « l’identification et l’enregistrement de tous équipements électriques, électroniques et pneumatiques destinés à notre pays, la récupération auprès des fabricants, exportateurs, et importateurs de l’écotaxe sur les produits, la mise en place de la filière à travers la construction de ces centres de collecte et d’unités de traitement des D3E et pneus usagés », a expliqué le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Joseph Séka Séka, signataire de la convention au nom du gouvernement ivoirien, avec son collègue Sanogo Moussa, Secrétaire d’Etat chargé du Budget et du Porte-feuille de l’Etat.

Selon le vice-président exécutif de SGS, Roger Kamdem, ce projet devrait démarrer le 15 octobre pour ce qui concerne l’amélioration de ces déchets en Côte d’Ivoire. Ce qui permettra, a-t-il dit, de générer des ressources financière pour ce secteur, et contribuera à une gestion efficace des déchets dangereux.

La Côte d’Ivoire envisage de mettre en place, sur la période 2017-2018, plusieurs filières de valorisation et de recyclages des déchets, dont la filière de gestion des déchets d’équipement électrique et électronique et des pneus usagés ciblés par la convention de Bâle sur les mouvements transportables des déchets dangereux.

(AIP)

ldar/tm
Commentaires


Comment