Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La 22è édition de la Journée nationale de la solidarité célébrée samedi à Guitry (Divo)

Publié le vendredi 21 septembre 2018  |  AIP
Ministre
© Ministères par DR
Ministre Mariatou Koné inaugure des infrastructures socio communautaires à impact rapide à hauteur de 200 millions de Francs à Boundiali et Tengrela.
Samedi 15 septembre dans la région de la Bagoué. Le Professeur Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté était dans les départements de Tengrela et de Boundiali où elle a procédé à la remise officielle de plusieurs infrastructures socio communautaires.


Abidjan - La célébration officielle de la 22ème édition de la Journée nationale de la solidarité (JNS), est prévue, samedi, dans la commune de Guitry (localité situé à 43 km de Divo), région du Lôh-Djiboua, a appris l’AIP dans une note d’information.

Institué par le décret n° 2007-654 du 20 décembre 2007, ce rendez-vous de la fraternité servira de lucarne à la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Pr Mariatou Koné, de traduire la reconnaissance du gouvernement à tous les Ivoiriens.

L’édition 2018 de la JNS sera marquée par plusieurs temps forts dont une cérémonie de décoration, en guise de reconnaissance aux personnalités acteurs de la promotion de la solidarité. Ensuite, des activités en rapport avec le renforcement de la cohésion sociale, ainsi que des séances de remise de dons et matériels agricoles aux personnes rendues vulnérables par les inondations pour renforcer leur résilience économique, sont aussi prévus.

La Côte d’Ivoire est confrontée de manière récurrente à des inondations et des glissements de terrains durant la saison des pluies, affectant principalement les zones urbaines, avec pour conséquences des pertes en vies humaines, des dégâts matériels, (…). Les derniers cas enregistrés touchent les villes de Bouaflé et Zuénoula, rappelle-t-on.

(AIP)

raz/fmo
Commentaires


Comment