Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Tiken Jah dit ses vérités : « Le divorce du RDR et du PDCI était prévisible. Je savais que c’était un mariage qui ne pouvait pas marcher »

Publié le lundi 24 septembre 2018  |  LInfodrome
Musique:
© Abidjan.net par Atapointe
Musique: Tiken Jah lance un casting pour l’enregistrement de son prochain album
Abidjan le 23 septembre 2018. l’artiste Reggae Tiken Jah a lancé un grand casting pour le recrutement d’un groupe musical en vue de l’accompagner sur son prochain


« Le mariage entre le RDR et le PDCI n’a jamais existé et c’était une invention du grand frère et de son petit frère »
« La manière dont la Côte d’Ivoire était dirigée ressemblait plus à un partage de postes...»

En conférence de presse ce dimanche 23 septembre à sa résidence de Yopougon, Tiken Jah a une fois de plus commenté l’actualité politique ivoirienne. Le reggaemaker engagé qui vient de lancer un grand casting en vue du recrutement de groupes musicaux ivoiriens pour son prochain album s’est également prononcé sur le RHDP.

En prélude au grand casting qui lance pour le recrutement d’un groupe musical en vue de l’accompagner sur son album qu’il veut typiquement africain, Tiken Jah a commenté l’alliance du PDCI et du RDR. Selon l’artiste engagé, le divorce entre ces deux partis était prévisible. Et, dira-t-il, il l’avait déjà dit. « Le divorce du RDR et du PDCI était prévisible. Je savais que c’était un mariage qui ne pouvait pas marcher », a-t-il confié.

À lire cet article : Billy Billy prend position pour Tiken Jah : « On n’est ni pro-Ado, ni pro-Gbagbo, ni pro-Bédié »

À l’en croire, lorsqu’il le disait à l’époque, personne ne le croyait. Mais, s’est-il réjoui, le temps lui aura donné raison. « Je l’ai dit. Ceux qui ne me croyaient pas m’ont donné raison aujourd’hui », a-t-il traduit. Et de se convaincre qu’en réalité, il n’y avait jamais eu de mariage. Mais juste une « invention » des présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. « C’était un serpent à deux têtes. Le mariage entre le RDR et le PDCI n’a jamais existé et donc c’était une invention du grand frère et de son petit frère », a-t-il fustigé.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment