Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

«Des gens ont voulu tuer l’âme de la Côte d’Ivoire…» (Pr Kakou Guikahué)

Publié le lundi 24 septembre 2018  |  APA
Réunion
© Autre presse par DR
Réunion du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda) de la région du Gôh (Gagnoa et Oumé)
Une réunion convoquée par l’ensemble des 6 délégués du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda) de la région du Gôh (Gagnoa et Oumé) s’est tenue, samedi 9 juin 2018, au siège régional dudit parti à Gagnoa, sous la supervision du Chef du Secrétariat Exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué, la présidence du Sénateur André Logbo (doyen des délégué de la région), la présence effective des 6 délégués (André Logbo, Thomas Zahui, Dougrou Sawouré, Ange Dacouri, Yao Serge Récolte et Bagrou Goli Jean-Simon), du Secrétaire exécutif-député de Diégonéfla, Kouassi Bodi Théodore et de l’Inspecteur-président du Conseil régional du Gôh, Joachim Djédjé.


Le Secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Maurice Kakou Guikahué a revelé, samedi à Guibéroua (312 km au Centre-ouest) que «des gens ont voulu tuer l'âme de la Côte d'Ivoire ».
[Img : «Des gens ont voulu tuer l’âme de la Côte d’Ivoire…» (Pr Kakou Guikahué)]

Selon la note d'information transmise, dimanche à APA, Maurice Kakou Guikahué a profité de la cérémonie d'investiture du bureau de la Mutuelle ‘’Abéhébo’’ des Wê du Grand Guibéroua dont il est le parrain pour commenter la situation socio-politique nationale.

«Vous ne me voyez plus souvent, parce que ces derniers temps, j’ai été obligé en tant que soldat du Président Henri Konan Bédié, de mener un combat", a expliqué M.Guikahué, avant d'ajouter qu' ''il y a des gens qui voulaient faire disparaître, tuer le PDCI-RDA, l’âme des Ivoiriens''.

Pour le Secrétaire exécutif du plus vieux parti politique ivoirien, ''si vous avez un village et que chacun se lève pour aller faire son campement, vous qui êtes allés faire ces campements, tant que le village existe, on sait vous identifier. Mais si le village n’existe plus, vous avez tuer votre âme. Donc si, en 1990, il y a eu plusieurs partis politiques, l’existence du Pdci-Rda, c’est l’âme de la Côte d’Ivoire. C’est le socle de la Côte d’Ivoire'', a-t-il imagé, faisant allusion à la guéguerre entre pro et anti-parti unifié.

Il a rappelé que c’est avec le Pdci-Rda que la Côte d'Ivoire a arraché sa liberté aux colons. '' Donc un peuple qui n’a pas de mémoire n’est pas un peuple. Je pense que ce problème est presque réglé, et dès que c’est réglé, je viendrai vous voir plus souvent», a confié M. Guikahué à ses parents et amis de Guibéroua.

S’adressant au bureau du président Koha Poho Léon de l’association ‘’Abéhébo'' il a dit que ''ce qui nous (peuple de l'Ouest) caractérise, ce n’est pas l’argent, ce n’est pas ça qui est notre valeur fondamentale. Notre valeur, c’est la dignité et la parole donnée. C’est ce qui nous caractérise. Donc un homme qui dit une chose le matin et dit autre chose le soir, cet homme n’est pas digne de l’ouest'', a-t-il rappelé, l'invitant à vivre en ''harmonie avec nos parents et toutes les communautés de Guibéroua», a conclu Pr Maurice Kakou Guikahué.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment