Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire : le Pont de Bettié dope le commerce et la mobilité dans l’Indénié-Djuablin

Publié le lundi 24 septembre 2018  |  CICG-Côte d’Ivoire
Le
© CICG-Côte d’Ivoire par DR/CICG–Côte d’Ivoire
Le Pont de Bettié, dans la Région de l’Indénié-Djuablin à l’Est de la Côte d’Ivoire


Le Pont de Bettié, dans la Région de l’Indénié-Djuablin dans l’Est de la Côte d’Ivoire, a mis fin à des années d’enclavement des populations. Dix mois après son inauguration, il a renforcé la mobilité des personnes et boosté les échanges. L’ouvrage contribue déjà à faire de la région un véritable pôle de croissance agro-économique, conformément à la vision du Président de la République Alassane Ouattara.

Jusqu’alors, les populations et opérateurs économiques utilisaient un bac désuet et capricieux, comme principal moyen de traversée de la Comoé, un fleuve qui arrose le département de Bettié, l’une des principales zones de production du binôme café-cacao. L’ouvrage, inauguré en décembre 2017, a ouvert à grande échelle les échanges commerciaux entre, d’une part, les Régions de la Mé et de l’Indénié-Djuablin, et d’autre part, entre l’Est de la Côte d’Ivoire et le Ghana voisin.

Le pont évite désormais aux transporteurs de longs détours. « Nous n’avons plus de difficultés de déplacement. Il y a maintenant une liaison directe avec la Région de la Mé et les commerçants ont moins de difficultés pour leur approvisionnement », se réjouit Constant Ettien Kouadio, opérateur économique à Bettié.

Comme lui, Simon Bessié, missionnaire représentant d’une ONG à Bettié est tout aussi heureux : « C’est un rêve qui s’est réalisé, avec la construction du pont qui nous offre maintenant un accès facile à Bettié. Autrefois, nos partenaires avaient du mal à venir nous voir ici. Grâce à cet ouvrage, les visiteurs n’ont plus peur de faire le déplacement dans la zone. Nous disons merci au Président de la République et au gouvernement pour cet investissement dont l’impact est perceptible sur notre quotidien ».

Financé à hauteur de 8 milliards de FCFA par l’Etat, ce pont de 186 mètres, est le résultat des actions fortes engagées depuis 2011 par le gouvernement dans le secteur routier. L’objectif étant de soutenir la croissance économique et d’améliorer les conditions de vie des populations.
Commentaires


Comment