Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Retrait du PDCI du RHDP: «Il faut aller à un congrès pour prendre» une telle décision (Adjoumani)

Publié le lundi 24 septembre 2018  |  APA
Politique:
© Partis Politiques par DR
Politique: Présentation du mouvement « sur les traces d’Houphouet Boigny » à Divo
Samedi 21 juillet 2018. Le Stade municipal de Divo a abrité la cérémonie de présentation du mouvement « Sur les traces d’Houphouet Boigny ». Les ministres Adjoumani Kouakou et Amédé Kouakou, maire de la ville étaient présents


La décision du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI-RDA) de se retirer du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et pour la paix (RHDP), coalition au pouvoir, à l’issue de la 8è réunion de son bureau politique devait être prise «nécessairement» lors d’un congrès, a estimé lundi à Daoukro ( Centre-Est), Kobenan Kouassi Adjoumani, le président de «Sur les traces d’Houphouët-Boigny», un courant politique au sein de ce parti favorable à l’alliance au pouvoir.
[Img : Retrait du PDCI du RHDP: «Il faut aller à un congrès pour prendre» une telle décision (Adjoumani)]

M. Adjoumani, qui a été « exclu » du PDCI-RDA pour avoir été « identifié » comme membre fondateur du RHDP unifié, a fait cette déclaration au sortir de ces assises auxquelles il a pris part.

« Le PDCI-RDA a pris d’importantes décisions. Son retrait du parti unifié RHDP et de l’accord politique RHDP dans toutes ses formes. Mais nous disons qu’il faut nécessairement aller à un congrès pour prendre de telles décisions », a soutenu M. Adjoumani dont la présence à ces assises était fortement contestée par une foule de jeunes militants surexcités à l’entrée de la salle de réunion qui réclamaient son expulsion.

« Nous allons partir sur le terrain parce qu’ils sont nombreux les militants qui ne sont pas venus à ces assises», a-t-il annoncé affirmant que ce ne sont pas « les cris qui vont nous faire taire ».

Poursuivant, il a révélé que lors du vote pour le retrait ou non du PDCI-RDA du RHDP pendant ce bureau politique, « le ministre Patrick Achi s’est abstenu et moi, j’ai voté contre le retrait ».

Selon M. Adjoumani qui est par ailleurs, le ministre des ressources animales et halieutiques, le PDCI-RDA doit « faire sa mue».

Poursuivant le président de « Sur les traces d’Houphouët-Boigny» a réitéré son engagement pour expliquer le bien-fondé du parti unifié RHDP.

« Même s’il faut que je meure, ce sera un grand sacrifice pour la cohésion de la Côte d’Ivoire », a dit M. Adjoumani.

Le 22 juillet dernier, le secrétaire exécutif du PDCI-RDA, Maurice Kakou Guikahué annonçait l’expulsion de 18 cadres et militants de ce parti dont M. Adjoumani. Le parti de M. Bédié reproche à ces derniers, d’avoir été « identifiés » comme membres fondateurs du parti unifié RHDP, le groupement politique de la coalition au pouvoir.

LB/ls/APA
Commentaires


Comment