Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

La justice ivoirienne « refuse de se prononcer sur l’usage » du logo du Pdci par le Rhdp (avocat)

Publié le vendredi 28 septembre 2018  |  APA
Ouverture
© Partis Politiques par DR
Ouverture du Bureau politique du PDCI-RDA à Abidjan
Dimanche 17 juin 2018. Maison du parti Abidjan. Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dirigé par le président Henri Konan Bédié tient son bureau politique.


La justice ivoirienne « refuse de se prononcer sur la demande du Pdci (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) d’interdire l’usage de son logo par le Rhdp (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix)», la coalition au pouvoir, dans le cadre des élections locales, a dit jeudi Me Émile Suy Bi, l’un des avocats du parti.

« Aujourd’hui, nous dénonçons un déni de justice, c’est-à-dire que la justice ivoirienne refuse de se prononcer sur la demande du Pdci d’interdire l’usage de son logo par le Rhdp, et c’est le constat que nous faisons », a affirmé à APA Me Émile Suy Bi.

Le Conseil du Pdci a « d’abord écrit au président de la CEI (Commission électorale indépendante), qui n’a pas fait droit à notre demande qui était d’empêcher l’utilisation de notre logo par des candidats autres que ceux du Pdci », a fait savoir Me Émile Suy Bi.

A la suite de cette requête, le Pdci a « saisi la Chambre administrative de la Cour suprême qui est le juge des élections en matière d’élections municipales et régionales, pour lui dire que les dossiers de candidature du Rhdp étaient irrégulièrement constitués », mais la juridiction s’est dit « incompétente pour connaître la demande », a-t-il ajouté.

La Chambre administrative de la Cour suprême, s’étant déclarée incompétente, « nous nous sommes alors tournés vers le juge des référés qui est le juge des droits communs, qui en principe peut connaître de toutes les questions, malheureusement ce juge-là a rendu sa décision, hier (mercredi), et nous a ramené à la Chambre administrative de la Cour suprême disant que le juge des référés est incompétent, or cette Chambre s’est déjà déclarée incompétente », a-t-il poursuivi.

« Nous sommes vraiment choqués parce que pour l’utilisation du logo du Pdci par le Rhdp » parce que « nous n’avons pas investi des candidats qui utilisent notre logo », a déclaré Me Emile Suy Bi.

En dépit de « l’utilisation frauduleuse de son logo », le bureau politique du Pdci tenu lundi « a encouragé néanmoins la participation de ses cadres à ces élections afin de mesurer l’importance de sa représentation dans les outils de développement local », indique un communiqué.

Le Pdci qui s’est retiré du Rhdp, affrontera ses ex-alliés à l’occasion des élections municipales et régionales couplées du 13 octobre 2018. Lundi, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, président du Parti-Unifié Rhdp, a investi les candidats du Rhdp lors d’une cérémonie.

La campagne pour ces élections municipales et régionales couplées, débute le 28 septembre à 00 heure pour s’achever le 11 octobre à minuit. Quelque 6.498.215 électeurs sont appelés aux urnes pour ces élections qui se dérouleront dans 10.464 lieux de vote, représentant 20.219 bureaux de vote.

AP/ls/APA
Commentaires


Comment