Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Cinquième édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat s’ouvre à Abidjan sous fond de promotion de la consommation locale

Publié le vendredi 28 septembre 2018  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Cérémonie d`Ouverture des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat
La 5ème édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat (JNCC) a démarré ce vendredi 28 septembre 2018 à Abidjan autour du thème, ‘’La Promotion de la Consommation locale : Une opportunité pour le Développement de la filière Cacao’


La 5ème édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat (JNCC) a démarré ce vendredi 28 septembre 2018 à Abidjan autour du thème, ‘’La Promotion de la Consommation locale : Une opportunité pour le Développement de la filière Cacao’’.

Le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, parrain des JNCC 2018, a expliqué que le choix du thème de cette 5ème édition vise à promouvoir la consommation locale du chocolat. Il a rappelé que la Côte d’Ivoire, en qualité de premier producteur mondial de cacao, ambitionne de porter le taux actuel de première transformation du cacao estimé à 33% à 50% à l’horizon 2020. Ce qui justifie les mesures prises par le Gouvernement. Notamment la mise sur pied d’un cadre de concertation avec les différents acteurs de la filière – la prise de mesures incitatives pour permettre aux opérateurs installés d’être au plein emploi de leur capacité de transformation.

Il s’agit également, a expliqué le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, d’améliorer la compétitivité des entreprises de broyage et de promouvoir les investissements privés. Ces mesures s’étendent également à la facilitation ou aux arrangements fiscaux en faveur des unités industrielles de broyage de cacao et la réservation d’une proportion des droits d’exportation à ces unités au cours de chaque campagne intermédiaire. Des discussions sont en cours entre les autorités ivoiriennes et les partenaires au développement notamment la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque mondiale en vue de permettre de mobiliser beaucoup plus de ressources additionnelles pour accompagner le secteur privé dans la réalisation de l’objectif gouvernemental, a fait savoir Mamadou Sangafowa Coulibaly.

Des programmes d’investissement visant la création d’une agropole dédiée au Café et au Cacao pour accompagner les PME-PMI, l’amélioration des pistes de dessertes agricoles, la facilitation des opérations portuaires et la poursuite des efforts d’assainissement du cadre des affaires en vue de renforcer la compétitivité des industries sont en cours d’élaboration, a expliqué le Représentant du Premier ministre.

Mamadou Sangafowa Coulibaly a indiqué qu’en six ans de réforme au niveau de la filière Cacao, la Côte d’Ivoire enregistre une hausse régulière de la production de cacao de plus de 40% de 2012 à 2017 pour s’établir à un niveau record de 2.019.479 tonnes.

Cette cérémonie d’ouverture des JNCC a vu la distinction par le Conseil du Café et du Cacao (CCC) de plusieurs acteurs du monde du Cacao, dont des producteurs, des unités industrielles et des personnes intervenant dans différents maillons de la chaîne.

Démarrés ce vendredi, les JNNCC 2018 prendront fin le 2 octobre prochain.



Elisée B.
Commentaires


Comment