Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Élections municipales à Koumassi / Bacongo rencontre sa famille éducative

Publié le jeudi 4 octobre 2018  |  Partis Politiques
Élections
© Partis Politiques par DR
Élections municipales à Koumassi / Bacongo rencontre sa famille éducative
Mercredi 03 octobre 2018. Koumassi. Cissé Ibrahim Bacongo, candidat Rhdp pour les élections municipales à Koumassi, a échangé avec les enseignants de la commune, ce mercredi au lycée Municipal de ladite commune pour parler de leurs difficultés.


Cissé Ibrahim Bacongo, candidat Rhdp pour les élections municipales à Koumassi, a échangé avec les enseignants de la commune, mercredi 03 octobre au lycée Municipal de ladite commune pour parler de leurs difficultés et des solutions qu’il compte y apporter après sa victoire au soir du 13 octobre.

Venus nombreux à cette occasion pour lui témoigner leur soutien, les enseignants ont exprimé leur reconnaissance pour les nombreuses actions en faveur de l’éducation à Koumassi. Il s’ agit entre autre de la reconstruction, la réhabilitation et l’équipement de plusieurs établissements, cantines et marchés scolaires. Outre cela, ce sont plusieurs bourses d’étude et prises en charge octroyées aux élèves, sans oublier le suivi et l’encadrement des enfants surdoués.

Le porte-parole des enseignants et du système éducatif du privé a plaidé en faveur de l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel de cette frange. Koné Guekourougo Yacouba s’est alarmé sur leur situation précaire : « Aucun enseignant du privé ne peut affirmer vivre décemment: salaire dérisoire et payé 8 mois sur 12, non respect du taux horaire et du salaire de base, licenciement abusif, aucune perspective d’embauche... ». Des conditions qu’il déplore et qui constituent des obstacles pour le bon encadrement des enfants. La conséquence, c’est qu’en plus d’avoir une grande corruption, les enseignants sont de plus en plus démotivés. A fait constater le porte-parole.

"Si Koumassi n’est pas praticable et est difficilement habitable, il ne peut y avoir ni enseignants, ni encadreurs ni apprenants en bonne santé, épanouis et sereins pour travailler et exceller. Il s’ agit par conséquent pour nous ici de penser juste, de penser développement de nous départir un temps soit peu de nos familles politiques légitimes, pour voir en face de nous, non un adversaire politique, encore moins un ennemi mais plutôt un des nôtres, soucieux de notre bien-être, un des nôtres qui malgré le fait que sa voix porte dans les plus hautes instances de décisions de notre pays, se fait tout petit et très proche de nous pour rêver avec nous d’une commune libérée du désordre, de l’insalubrité afin d’avoir fière allure, une commune dans la laquelle les établissements préscolaires, primaires et secondaires du public et même du privé bénéficieront d’un environnement sain et propice au travail" a fait remarquer Viviane Kouassi, Présidente du comité d’organisation de ladite cérémonie.
L’ancien instituteur, le Ministre Cissé Ibrahim Bacongo a remercié tout le corps enseignant pour son engagement dans l’éducation des enfants en dépit des conditions difficiles. Il leur a demandé de continuer leur mission leur promettant tout mettre en œuvre afin que les enseignants de la commune vivent dans des conditions acceptables et enviables : « Une fois à la tête de la Mairie, je prends l’engagement de mettre un point d’honneur sur l’éducation pour de meilleures conditions de travail en inscrivant dans le budget annuel la réhabilitation des établissements» a-t-il promis.

Avant de les mettre officiellement en mission pour une victoire certaine au soir du 13 octobre, il les a exhorter à s’ approprier son programme car dira-t-il "au-delà de nos appartenances politiques, religieuses, le dénominateur commun c’est l’éducation et ses infrastructures".

La lecture d’une motion de soutien a mis fin à la cérémonie

CIB, avec le monde éducatif c’est possible
Commentaires


Comment