Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

La montée des eaux empêche la circulation sur la route internationale du Sud-Est à Yaou

Publié le lundi 8 octobre 2018  |  AIP


La circulation des véhicules sur l’axe internationale du Sud-Est reliant Abidjan à Noé est quasi-impossible, suite à une montée au niveau de Yaou, commune de Bonoua, depuis une dizaine de jours, a constaté l’AIP sur place.

La crue du fleuve Comoé a provoqué le grossissement des eaux de la rivière Oyo entre le village de Yaou et la ville de Bonoua, obstruant la voie sur une cinquantaine de mètres.

Cette situation contraint les véhicules de toute taille à emprunter une déviation qui traverse le village de Yaou. Ce qui n’est pas sans perturber la quiétude des habitants de ce village.

La crue du fleuve Comoé est certes la cause naturelle et principale de la montée des eaux de la rivière Oyo, mais l’affaissement de deux buses placées sur le fleuve pour favoriser la traversée de la voie empêche aussi l’écoulement des eaux.

Les techniciens de l’entreprise en charge de la réhabilitation de la voie internationale à ce niveau et ceux de l’Ageroute, conduits par Ouattara Francis, ont décidé, vendredi, de remblayer la voie au niveau de son affaissement afin qu’elle soit relevée après une concertation à la résidence du roi de Yaou, Nanan N’Guessan II.

La déviation va connaître un reprofilage et la pose de panneaux de circulation limitant la vitesse pour orienter les usagers, indique-t-on.

Pour les autorités du royaume, la réalisation à la longue, d’un pont sur la rivière Oyo résoudra définitivement la situation. Mieux, elles ont souhaité la réouverture de l’embouchure au niveau de Bassam, afin que la crue du fleuve Comoé soit mieux jugulée.

(AIP)

As/nmfa/kp
Commentaires


Comment