Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Observation électorale : la POECI a procédé à l’ouverture de son Quartier Général avec 900 observatrices et observateurs citoyens à déployer

Publié le jeudi 11 octobre 2018  |  Abidjan.net
Observation
© Abidjan.net par JOB
Observation électorale : la POECI a procédé à l’ouverture de son Quartier Général avec 900 observatrices et observateurs citoyens à déployer


Après son expérience réussie de l’observation des élections législatives de décembre 2016 par la méthode du Comptage rapide des votes (PVT), la POECI reconduit cette méthodologie pour l’observation des élections régionales et municipales du 13 octobre 2018, avec pour objectif de contribuer à des élections législatives crédibles et apaisées, reflétant le choix des électeurs et électrices.
Le PVT ou Comptage rapide des votes est une démarche d’observation citoyenne basée sur les méthodes statistiques utilisant les Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Dans ce même chapitre d’observation électorale, la POECI a procédé à l’installation de son QG (Quartier général), à l’hôtel « La Rose Blanche » situé à Angré, route du Mahou dont la présentation officielle s’est déroulée le mercredi 09 octobre, à Abidjan, en présence des institutions internationales partenaires financiers et des médias. Ce QG va fonctionner du 08 au 14 octobre 2018, et est accessible aux médias, aux chancelleries, aux institutions internationales, aux partis politiques, aux organisations de la Société civile, aux autorités et aux institutions publiques. Ce sera le lieu de traitement et d’analyse des informations recueillies sur le terrain par les observateurs et observatrices.

Ainsi donc, pour les élections régionales et municipales du 13 octobre 2018, la POECI se prépare à déployer près de 900 observatrices et observateurs citoyens rigoureusement formés pour observer le déroulement du vote dans un échantillon aléatoire et représentatif des bureaux de vote (BV) au niveau national.
Parmi ces observateurs et observatrices, il y a 67% de jeunes et 52 % de femmes. Ce qui constitue un réel motif de satisfaction pour la POECI qui fait de la participation des femmes et des jeunes, une priorité.

Ils observeront le déroulement du vote, le dépouillement et le décompte des voix. Ce maillage des BV permettra à la POECI de couvrir les 107 départements, les 13 communes du District d’Abidjan et le District de Yamoussoukro. Le jour du scrutin, les observatrices et observateurs suivront de près le déroulement du vote et consigneront leurs observations sur des grilles d’observation préétablies. Ils transmettront leurs conclusions, pour les bureaux indiqués, par le biais de SMS codés à une base de données centralisée à Abidjan pour analyse et traitement rapide par des statisticiens et des informaticiens professionnels.

Ainsi, la POECI recevra des informations en temps réel sur des aspects importants du déroulement du vote dans tout le pays, notamment l’ouverture des BV, la vérification des électeurs sur la liste électorale, la présence des représentants des candidats et le taux de participation des électeurs et électrices. Au terme de la journée électorale, la méthodologie PVT permettra à la POECI, de manière indépendante, de se prononcer sur le taux de participation au niveau national conformément à la volonté des électeurs et électrices. Enfin, la POECI remercie la CEI pour avoir autorisé la présence de ses observateurs et observatrices dans l’ensemble des bureaux de vote sélectionnés tout au long du déroulement du scrutin des élections régionales et municipales à travers l’Arrêté N° 037/CEI/PDT du 27 septembre 2018 et la prie de communiquer cette disposition à l’ensemble des acteurs politiques et des Commissions électorales locales afin de ne pas interférer dans le travail des observateurs et observatrices.

La POECI qui fera l’observation des derniers jours de la campagne électorale, s’inquiète cependant des tensions signalées depuis son ouverture le 28 septembre, ce pourquoi elle a formulé les recommandations suivantes : la POECI exhorte vivement les candidates et les candidats à mener des campagnes apaisées en faisant la promotion des arguments et non de la violence ;
La POECI se félicite des bonnes relations de collaboration avec la CEI et l’encourage à continuer de déployer ses efforts afin d’assurer des élections régionales et municipales transparentes, crédibles et apaisées ; La POECI exhorte les forces de sécurité, les partis politiques et les autorités à garantir un environnement calme et apaisé pendant la période pré-électorale, le jour du scrutin et après l’élection ; La POECI invite le peuple ivoirien à s’engager pour des élections apaisées le 13 octobre 2018.

JOB
Commentaires


Comment