Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Elections municipales 2018: Véritable démonstration de force pour le RHDP à Port-Bouët

Publié le vendredi 12 octobre 2018  |  Partis Politiques
Elections
© Partis Politiques par DR
Elections municipales 2018: Véritable démonstration de forte pour le RHDP à Port-Bouët
Le samedi 13 octobre 2018. Port-Bouët


Tous ceux qui ont suivi la campagne du candidat RHDP à Port-Bouët pour les élections municipales du samedi 13 octobre s’y attendaient. Et ils ne se sont pas trompés. La coalition de partis politiques réunis derrière Siandou Fofana a fait une véritable démonstration de force dans toutes les grandes artères et les points importants de la cité balnéaire le jeudi 11 octobre à la clôture officielle de la campagne électorale. C’est dans le stade de Gonzagueville, plein comme un œil, que l’apothéose est donnée en grandes pompes. Devant des milliers de sympathisants, le RHDP déploie la grande artillerie en réunissant ses cadres et élus locaux, pour séduire davantage les populations à croire en leur champion. Revigoré par ses troupes et le monde fou qui l’attend, Siandou Fofana continue la mobilisation tous azimuts. « Pendant deux semaines, vous m’avez témoigné votre affection. Je me dois de vous dire merci. Je remercie aussi le public venu si nombreux pour nous écouter. Je dois réaffirmer devant vous tous que ce que j’ai dit pendant ces 14 jours n’est pas des promesses de campagne.

C’est une vision d’une équipe unie pour le développement d’une commune et pour le bien-être de ses habitants. Nous allons tenir nos promesses si vous nous donnez le mandat de premier magistrat de Port-Bouët ce samedi 13 octobre. Pour ce faire, j’invite encore chacun de vous à aller voter pour notre liste. La clef pour nous donner le pouvoir est votre vote en notre faveur », insiste le numéro un du RHDP à Port-Bouët. Avant d’ajouter, « Nourri aux valeurs humanistes par mon éducation et ma religion, j’ai compris très tôt qu’il normal à un homme d’aider son semblable quand il le peut. C’est ce que j’essaie de faire ». Siandou Fofana note par ailleurs qu’il veut gagner les élections municipales pour poursuivre l’œuvre de Mme Hortense Aka-Anghui, la première maire de la commune. Bien avant l’intervention de leur champion, les représentants des jeunes, des femmes et des élus prônent la nécessité pour les populations de choisir la liste ‘’Agir pour le développer de Port-Bouët’’. Mais là où Siandou Fofana marque résolument des points, c’est la présentation sur écran géant de ses grands chantiers pour moderniser la cité aéroportuaire. La fin de la projection est saluée par un tonnerre d’applaudissements.

Le grand rassemblement du stade de Gonzagueville était la conclusion d’une série de rencontres qui ont commencé le 28 septembre dernier. Mais durant toute la journée du 11 octobre, la tension monte d’un cran. Port-Bouët vibre aux rythmes et aux couleurs du RHDP. Dans les marchés, les gares de taxis communaux et intercommunaux et devant les grands commerces, les tee-shirts à l’effigie de Siandou Fofana et aux logos du RHDP dominent la ville. Tout s’accélère et s’accentue dans l’après-midi du 11 octobre. L’énorme procession quitte le QG de campagne de Siandou Fofana pour s’ébranler en direction du stade de Gonzagueville. La cacophonie des klaxons des voitures, tricycles et autres deux-roues s’ajoute aux décibels des rythmes en vogue du camion-podium pour donner une ambiance folklorique et carnavalesque au cortège. Même Siandou Fofana et son alter égo Ibrahim Konaté se laissent aller au jeu en s’alignant dans la file d’engins roulants et des fans. Et on n’entend que : ‘’Qui voter ? Votez Siandou !’’, ’’Siandou Puissanci, à magni dèh :’’, ‘’On veut Siandou !’’, ‘’On va aller installer Siandou’’…
Commentaires


Comment