Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

La formation professionnelle doit être le pilier fondamental du hub franco-ivoirien (Le Drian)

Publié le vendredi 19 octobre 2018  |  AIP
Visite
© APA par DR
Visite du ministre français , Jean-Yves LE DRIAN en Côte d`Ivoire
Abidjan, le Jeudi 18 Octobre 2018.le Ministre français de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean-Yves LE DRIAN est présent en Côte d`Ivoire dans le cadre du lancement des travaux de construction de l’ Académie internationale de lutte contre le terrorisme basée à Jacqueville


Yamoussoukro, Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a souhaité, jeudi, à Yamoussoukro, que la formation professionnelle soit le pilier fondamental du hub franco-ivoirien pour l’éducation.

Le diplomate français s’exprimait, lors du lancement officiel du hub franco-ivoirien pour l’éducation à l’institut national polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (INP-HB), en présence du Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly et du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse.

« Je ne doute pas que les entreprises reconnaîtront dans ce hub, le vivier privilégié de leur futur recrutement», a confié le diplomate français en présence des responsables des Universités et grandes écoles français et ivoiriens.

Il a invité la France et la Côte d’Ivoire à veiller à l’accessibilité de nos formations estimant que le plus souvent le coût de la formation représente un obstacle insurmontable pour les étudiants et leur famille.

Le ministre français de l’Europe a préconisé la réorientation « du dispositif de formation » en raison de la nouvelle donne et faire en sorte qu’il puisse mobiliser le secteur privé pour obtenir des fonds pour financer les frais d’écolage de ceux qui en ont besoin.

Jean-Yves Le Drian a également souhaité la pérennité du Hub. Il a souligné que pour une implantation durable le hub franco-ivoirien doit s’enrichir de partenariats nouveaux. Renforcer en nombre le partenariat (56 déjà noués) et atteindre 100 partenariats différents et complémentaires pour que ce hub soit une véritable vitrine au niveau international.

«Je voudrais aussi, qu’au-delà du partenariat, aboutir à des installations pour que le hub soit à la fois un hub virtuel une université virtuelle, mais aussi une université concrète », a fait savoir Jean-Yves Le Drian.

Le projet de ce hub est né d’une conviction partagée par nos deux présidents, le président Macron et le président Ouattara. « Toute l’ambition de notre Hub, c’est de fournir à ces étudiants talentueux les outils dont ils ont besoin pour réussir. C’est le souci qui nous anime, a-t-il dit.

Ce partenariat constitue une véritable offre de formation conjointe, croisée qui prend la forme de cours en ligne et d’échanges et qui permettent d’obtenir un double diplôme ou pour les élèves de cours préparatoire de se préparer au concours d’entrée dans les grandes écoles françaises.

« C’est par exemple la possibilité pour un étudiant de Bouaké, tout en passant son Master ivoirien, d’obtenir le diplôme de l’université française partenaire ou pour un étudiant du Centre des métiers de l’électricité de Bingerville de passer en même temps une licence professionnelle française et une licence professionnelle ivoirienne », a expliqué Jean-Yves Le Drian.

Le lancement officiel du Hub franco Ivoirien a vu la remise de diplôme à 14 étudiants et de signatures de partenariats entre l'INP-HB et plusieurs établissements français
(AIP)
nam/fmo
Commentaires


Comment