Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Consolidation des acquis des élections locales : La jeunesse du Rhdp en AG le 24 octobre 2018

Publié le mardi 23 octobre 2018  |  L’intelligent d’Abidjan


Le Rassemblement des jeunes pour la démocratie et la paix (Rjdp) veut garder vivace dans le cœur des jeunes du Rhdp, la flamme « victorieuse » des élections locales (municipales et régionales) de 2018,afin d’assurer au parti, une victoire certaine à la présidentielle de 2020.

Lors d’une conférence de presse tenue le lundi 22 octobre 2018, au siège du Rdr à Cocody Rue Lepic, la direction du mouvement a annoncé, pour ce fait, une AG le mercredi 24 octobre 2018. «Pour nous, la jeunesse du Rhdp, ces élections ont montré la nette avance de notre parti sur la scène nationale. Nous estimons qu’il nous appartient de consolider cet acquis démocratique majeur. Cette avance confortable. Nous voulons consolider cet acquis à une mobilisation de nos militants. C’est pourquoi, nous avons décidé de nous retrouver le 24 octobre à cette AG qui sera un point de départ. Ce sera une grande réunion de l’ensemble des bureaux du Rjdp. Réunion à l’occasion de laquelle nous annoncerons d’autres grandes activités. Nous avons en perspective, l’organisation d’un séminaire dont le thème sera discuté lors de cette réunion. C’est donc une marche que nous entamons jusqu’à la victoire du candidat du Rhdp en 2020», a expliqué Dah Sansan, le président du Rjr et du Rjdp.

Il était accompagné, à cette conférence de presse, par les présidents des jeunesses des partis-membres du Rhdp. Des présidents au nombre desquels, Franck Adiko (président de la jeunesse de l’Udpci), Serge Koffi, président de la jeunesse de l’Upci ou encore Sohou Evrard de la jeunesse du Mfa. En attendant les résultats définitifs des élections locales, Dah Sansan a taxé les candidats vaincus du Pdci, et qui se plaignent, de mauvais perdants. Il a dit avoir été meurtri par les accusations portées par le président Bédié contre le Chef de l’État, Alassane Ouattara. «Nous avons bien dit que les mauvais perdants assument leur médiocrité et leur défaite. Et nous l’assumons. On peut tout dire, mais ces élections-là ont été transparentes. Autant, il y a eu des candidats du Pdci dont on n’imaginait pas les défaites et qui ont perdu dans leurs localités, autant il en a été de même pour des candidats du Rhdp. C’est dire que ces élections ont été correctes.

On ne peut pas être bon lorsqu’on gagne et être mauvais quand on perd. Que le Pdci-Rda soit honnête et qu’il assume sa défaite. On ne peut pas vouloir gagner à tout prix. (…) J’ai été meurtri d’entendre Bédié accuser le Président de la République de s’immiscer dans les résultats de la Cei. C’est un manque de respect aux Institutions de l’État. Au demeurant, Youssouf Bakayoko est un militant du Pdci-Rda. Et c’est ce parti qui l’a proposé pour être président de la Cei», a-t-il fait remarquer.

J-H Koffo
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4305 du 23/10/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Autres articles
  • Coopération ivoiro-malienne : Une rencontre pour raffermir les liens
    L’intelligent d’Abidjan - 23/10/2018
  • Sortir de la menace du surendettement
    L’intelligent d’Abidjan - 22/10/2018
  • Des dons à deux orphelinats
    L’intelligent d’Abidjan - 22/10/2018
  • Éducation : 582 élèves ont reçu des kits scolaires à Djibi-village
    L’intelligent d’Abidjan - 22/10/2018
  • Littérature enfantine: l’Afrique racontée autrement le magazine Bulles
    L’intelligent d’Abidjan - 20/10/2018
  •  Tous les articles d'actualités
    Comment


    Comment