Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Gestion des finances publiques/ Etablissement de la position nette du gouvernement (PNG) : un séminaire pour renforcer les capacités des agents de l’Administration

Publié le mardi 23 octobre 2018  |  Abidjan.net
Séminaire
© Abidjan.net par CK
Séminaire pour renforcer les capacités des agents de l’Administration
Des acteurs des finances publiques et des représentants de banques commerciales et de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) sont en séminaire de formation sur la Sectorisation et l’Actualisation des Entités entrant dans le Champ de la Position Nette du Gouvernement (PNG) à Grand Bassam depuis ce mardi 23 octobre 2018.


Des acteurs des finances publiques et des représentants de banques commerciales et de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) sont en séminaire de formation sur la Sectorisation et l’Actualisation des Entités entrant dans le Champ de la Position Nette du Gouvernement (PNG) à Grand Bassam depuis ce mardi 23 octobre 2018.

A l’ouverture des travaux, M. KOUADIO Mathias, Conseiller Technique, représentant le Directeur Général (DG) du Trésor et de la Comptabilité Publique a indiqué que ce séminaire s’inscrit dans le droit fil des reformes visant à assainir la gestion des finances publiques.

Cette formation, soutient-il, contribuera à renforcer les capacités des agents de l’Administration publique en matière d’actualisation et de sectorisation, selon le Manuel SFP 2001/2014, des entités publiques entrant dans le champ de la PNG.

Définie comme la mesure de la situation nette des engagements de l’Etat vis-à-vis du système bancaire (BCEAO et banques secondaires), la PNG est un outil indispensable à un Etat pour une gestion efficiente et efficace des finances publiques.

En effet, l’élaboration de la PNG par la détermination exacte de son champ permet de capter tous les avoirs de l’Etat en vue d’une meilleure orientation de l’action publique et particulièrement, de la politique d’endettement du Gouvernement.

Les réflexions qui se tiendront sur quatre jours à Bassam auront cette fois pour finalité d’actualiser la Position Nette du Gouvernement dans l’optique d’une meilleure détermination de la situation financière de l’État vis-à-vis du système bancaire, mais aussi d’adapter la classification des entités aux nouvelles normes.

Initialement, les entités publiques étaient classées selon le statut juridique. Aujourd’hui, il est question de sectoriser et actualiser la liste des entités entrant dans le champ de la PNG selon le manuel 2001/2014. Autrement dit, les entités seront classées désormais selon la fonction économique.

« La réussite de cet exercice constitue un défi majeur pour l’élaboration du Tableau des Opérations Financières de l’État (TOFE) », clarifie le Conseiller Technique KOUADIO Mathias. Qui estime par ailleurs que le TOFE doit refléter la réalité pour une meilleure appréciation des besoins de financement de l’économie de la Côte d’Ivoire.

Etaient présents à la cérémonie d’ouverture M. DOH André, Directeur du Financement et du Suivi des Politiques Sectorielles au Trésor Public, M. BAMBA Lambert, Coordonnateur du Projet d’Appui à la Gestion Économique et Financière (PAGEF) et M. JAHJAH Samir Directeur du Centre Régional d’Assistance Technique du FMI pour l’Afrique de l’ouest (AFRITAC de l’ouest).

C. K.
Commentaires


Comment