Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Bassam/ Jean Louis Moulot,: ‘’J’en appelle à la responsabilité des acteurs politiques, en vue d’œuvrer ensemble à la paix et à la cohésion pour le bonheur de Grand Bassam’’

Publié le mercredi 24 octobre 2018  |  Abidjan.net
Situation
© Abidjan.net par Marc Innocent
Situation post-électorale à Grand-Bassam: Jean-Louis Moulot face à la presse
Grand-Bassam le 23 Octobre 2018. Jean Louis Moulot a animé ce Mardi une conférence de presse en vue de s’exprimer sur l’actualité qui prévaut dans la ville balnéaire depuis la proclamation des résultats des municipales du 13 octobre dernier. Photo : Jean-Louis Moulot, Maire élu de Grand-Bassam


Face à la campagne de ‘’dénigrement et d’intoxication’’ dont il est victime de la part de ses adversaires depuis son élection à la tête de la Commune de Grand Bassam, Jean Louis Moulot a animé ce mardi 23 octobre une conférence de presse en vue de s’exprimer sur l’actualité qui prévaut dans la ville balnéaire de Grand Bassam depuis la proclamation des Résultats des municipales du 13 octobre 2018.

Jean Louis Moulot resté conforme à sa ligne depuis la campagne des municipales, a lancé un appel à l’apaisement à l’endroit du camp adverse. Celui du maire sortant Georges Philippe Ezaley. Et il a insisté sur la cohésion au sein des populations. ‘’Nous ne sommes pas dans une approche tribale ni ethnique, ni clanique’’, a dit le maire nouvellement élu.

Convaincu que ‘’les populations de Bassam ont tourné la page des élections et souhaitent aller de l’avant’’, Jean Louis Moulot a invité son adversaire des municipales ainsi que tous les acteurs politiques de l’unique ville ivoirienne classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, à ‘’mettre Grand Bassam au dessus des intérêts égoïstes’’.

Accusé d’être à la base d’un audit de la gestion du Maire sortant lancé par le Ministère de l’Intérieur, Jean Louis Moulot s’est voulu ferme. Il n’est ni l’instigateur ni le commanditaire. Ce d’autant plus que ce n’est pas de sa compétence. ‘’Je suis Républicain. Je ne suis pas abonné aux coups tordus’’, a-t-il affirmé. Il estime toutefois que pour des questions de gouvernance et de transparence, il aurait diligenté cet audit, une fois aux affaires.

‘’Je veux rassurer toutes les populations de Bassam, même celles qui n’ont pas voté pour moi. Je ne suis pas le maire du RHDP, mais celui de tous les Bassamois et Bassamoises. Je suis à l’écoute de tous et au service de tous. J’en appelle à la responsabilité des acteurs politiques, en vue d’œuvrer ensemble à la paix et à la cohésion pour le bonheur de Grand Bassam’’, a exhorté le maire Jean Louis Moulot.

Sur les accusations de fraude de la part du camp adverse, le maire élu a démenti et indiqué disposer suffisamment de preuves attestant de cas de fraudes de la part du candidat du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA). Toutefois, il a indiqué se soumettre à la décision de l’institution en charge des élections. Qui l’a proclamé vainqueur des municipales du 13 octobre 2018.

Elisée B.
Commentaires


Comment