Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Financement des PME : l’Agence CI PME explore les champs du bureau de crédit et de l’affacturage avec les acteurs du système financier

Publié le lundi 29 octobre 2018  |  Minutes Eco
Financement
© Minutes Eco par DR
Financement des PME : l’Agence CI PME explore les champs du bureau de crédit et de l’affacturage avec les acteurs du système financier


L’Agence Côte d’Ivoire PME a organisé, lundi 22 octobre 2018, en partenariat avec l’Association Professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEFCI), un atelier sur le Bureau d’Information Crédit (BIC) et l’affacturage comme instruments d’amélioration de l’accès des PME aux financements et aux marchés, au siège de ladite association, sis à Abidjan Plateau.

Sur la trentaine de banques existantes en Côte d’Ivoire, plus d’une vingtaine étaient présentes à cette demi-journée de réflexion. Cet atelier a également enregistré la participation d’autres acteurs financiers de premier plan, à l’instar de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), du Programme de Développement du Secteur Financier et de Crédit Info Volo.

L’objectif de l’atelier était de s’imprégner des préoccupations et approches des acteurs et experts de l’écosystème financier sur ces deux concepts au cœur des solutions envisagées pour l’amélioration du système de financement des entreprises, notamment les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et de leur accès aux marchés.

Suite à l’exposé du DG de PICARNO, Arnaud de Franssu, le Directeur général de l’Agence CI PME, Salimou Bamba, a indiqué qu’il était opportun de déterminer les conditions d’utilisation de l’affacturage ou du reverse factoring comme moyen de financement de la commande publique en Côte d’Ivoire, au regard des avantages que ce mécanisme présente pour améliorer l’accès des PME manufacturières à la commande publique et au financement. « Dans le programme Phoenix, l’affacturage est un instrument qui pourrait pallier les difficultés que les PME rencontrent », a-t-il également relevé.

Au regard de l’évolution des statistiques sur l’information crédit présentée par Amadou Belko de Crédit Info Volo, le DG de l’Agence a en outre noté une amélioration dans l’écosystème. «Lorsque vous prenez les documents du programme Phoenix d’il y a environ 5 ans à 6 ans, vous remarquerez une évolution de 350% sur une période pratiquement d’un an. Il y a donc de l’engouement. C’est sûr qu’il y aura une stabilisation de ces taux mais la question de l’asymétrie des informations doit être résolue », a expliqué M. Bamba.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires


Comment