Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

International

Près de trois millions de pèlerins mourides célèbrent le "grand Magal" de Touba (Sénégal)

Publié le lundi 29 octobre 2018  |  AIP


Abidjan- Quelque trois millions de pèlerins ont célébré avec ferveur dimanche, dans la ville sainte sénégalaise de Touba, le grand «Magal», rendez-vous annuel incontournable des membres de la confrérie des mourides, l’une des plus influentes du pays.

Dans une atmosphère de recueillement, ils se rendaient en de longue file dans les mausolées érigés en l’honneur du fondateur du mouridisme et de ses fils et successeurs, considérés comme des saints, après avoir récité par petits groupes des versets du Coran et des "khassaïdes,

Le grand "Magal" (« célébration » en langue wolof), marque l’anniversaire, dans le calendrier musulman, du départ en exil le 12 août 1895 du fondateur du mouridisme à la fin du XIXe siècle, Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), dit Serigne Touba. Le chef religieux, qui n’a jamais levé les armes, avait été contraint par les autorités coloniales françaises à l’exil au Gabon (1895-1902) puis en Mauritanie (1903-1907), avant d’être placé en résidence surveillée dans le nord du pays. Il avait lui-même souhaité que cet événement soit commémoré par ses disciples, qui se comptent à présent par millions au Sénégal et dans la diaspora.

Plus de 2.000 policiers ont été déployés pour éviter les débordements, faire face à une éventuelle menace terroriste et mener la vie dure aux pickpockets, réputés très nombreux pendant le Magal.

tls/kam
Commentaires


Comment