Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Nord ivoirien/ Les propriétaires de plus 6000 motos et tricycles usagés en circulation non dédouanés et non immatriculés invités à se mettre en règle

Publié le jeudi 1 novembre 2018  |  Abidjan.net
Nord
© Autre presse par DR
Nord ivoirien/ Les propriétaires de plus 6000 motos et tricycles usagés en circulation non dédouanés et non immatriculés invités à se mettre en règle


« Les propriétaires des motos et tricycles usagés en circulation non dédouanées et non immatriculées dans les régions du Nord de la Côte d’Ivoire sont invités a se mettre en règle vis-à-vis de la loi en s’appropriant les mesures exceptionnelles de la direction générale des douanes mises à leur disposition. Notamment le dédouanement de ces engins roulants à des taux considérablement révisés à la baisse. L’opération démarre du 02 novembre au 31 décembre 2018 dans les locaux de la direction régionale des douanes du Nord et dans les sous préfecture L’objectif est d’informer les populations du Nord de la Côte d’Ivoire du grand cadeau que le gouvernement ivoirien par l’intermédiaire du directeur général des douanes ivoiriennes vient de leur d’offrir… » a déclaré le colonel Kamagaté Ibrahima administrateur en chef des services financiers et directeur régional des douanes du Nord ivoirien. C’était le 1er novembre 2018 au cours d’un point de presse dans les locaux de sa structure. Passé ce délai les anciennes taxes en vigueur seront de nouveaux appliquées et tout engin non dédouané saisi sera systématiquement mis en fourrière a averti le colonel Kamagaté.

Il a en outre précisé que « Le directeur général des douanes a signé la circulaire portant dédouanement des motos usagées à des taux forfaitaires parce qu’ il a été constaté que de nombreuses motos en circulation n’ont pas accomplies les formalités douanières, donc ne peuvent pas prétendre entamer la procédure d’immatriculation et d’assurance. Pour permettre aux détenteurs de ces engins de régulariser leurs situations, le directeur général des douanes (DG) leur donne la possibilité de dédouaner à des taux considérablement révisés à la baisse. Et ce à partir du 2 novembre et n’excédant pas le 31 décembre 2018.Les motos neuves en instant de dédouanement dans les bureaux frontières ne sont pas concernées par cette mesure exceptionnelle.

Le DR des douanes du Nord a terminé par un appel aux autorités administratives, élus locaux, chefs coutumiers et religieux pour la sensibilisation de leurs administrés à profité de cette mesure exceptionnelle décidée par la direction générale de douanes. « Je lance un appel aux autorités administratives, aux élus locaux, chefs traditionnels, dignitaires religieux pour exhorter leurs administrer à s’offrir cette aubaine ».

Précisons que ces mesures exceptionnelles de la direction générale sont la baisse considérable des droits et taxes forfaitaires qui sont pour les bicycles ( deux roues) de 25 000 FCFA pour les motos deux roues dont la puissance est de 0 a 50 cm3, 40 000 FCFA pour les motos dont la puissance est 75 à 110 cm3 , 55 000FCFA pour les motos dont les puissances vont de 125 à 200 cm3 et les motos deux roues pour plus de 200 cm3 à 150 000FCFA .Ensuite les droits et taxes des tricycles 150 (trois roues) à 70 000FCFA et les tricycles benne200 à 150 000 FCFA. Rappelons que les taxes normales en vigueur vont de 50 000FCFA à 500 000FCFA.

A OUATTARA

(Correspondant régional)
Commentaires


Comment