Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sidi Touré rend hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon

Publié le samedi 3 novembre 2018  |  AIP
La
© APA par Saliou AMAH
La Bourse Ghislaine Dupont-Claude Verlon décernée à Marina Djava et Ado Aman
Vendredi 02 Novembre 2018. Abidjan. La cinquième édition de la Bourse Ghislaine Dupont-Claude Verlon a été attribuée, ce vendredi, à Marina Djava (Journaliste) et à Ado Aman Jean-Baptiste (Technicien) au terme des ateliers de formation qui ont rassemblé pendant deux semaines dans les locaux de la Radiodiffusion Télévision ivoirienne (RTI) à Abidjan, une vingtaine de candidats. Photo: Le ministre de la Communication et des Médias, M. Sidi Tiémoko Touré


Le ministre ivoirien de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, a rendu, vendredi, un vibrant hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux reporters de Radio France internationale (RFI), lors d’une cérémonie de remise de la bourse portant leurs noms à l’Institut français d’Abidjan.

Le président Alassane Ouattara avait condamné leur assassinat et adressé sa compassion à leurs familles, collaborateurs et confrères, a rappelé Sidi Touré, lors de la cérémonie. Y assistait l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson, en poste au Mali lors de l’enlèvement suivi de leur assassinat cinq ans, jour pour jour, après ce tragique événement dont les commanditaires et auteurs seraient identifiés mais toujours en liberté.

« Nous célébrons aujourd’hui un moment de mémoire mais aussi de l’excellence d’une activité que Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont exercé avec éthique et professionnalisme », a indiqué le ministre Sidi Touré.

Aux lauréats de la 5ème édition de la Bourse Ghilaine Dupont et Claude Verlon de RFI, Badjo Marina Djava (La Voix des Lacs), lauréate journaliste, et Aman Baptiste Ado (ISTC FM), lauréat technicien, le ministre de la Communication et des Médias a fait savoir qu’il ne s’agit pas d’une consécration mais d’un début pour poursuivre l’objectif d’excellence, d’éthique et de professionnalisme qu’incarnaient Ghislaine et Verlon.

Sidi Touré a rappelé la création, en Côte d’Ivoire, de « conditions optimales » de travail pour les journalistes, à travers notamment la dépénalisation des délits de presse et la subvention des organes dont l’allocation a cru de 591 millions de FCFA en 2011 à 1,4 milliards de FCFA en 2017 pour une croissance de 137%.

La date anniversaire de leur assassinat, à 10 km de Kidal, dans le Nord du Mali, est consacrée par l’ONU à la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes.

Les lauréats ont reçu leurs prix des mains de leurs prédécesseurs sénégalais de l’édition 2017, Arona Diouf et Nicole Diedhiou. Et ce, en présence d’Apolline Verlon, fille de Claude Verlon, de Danièle Gonod, présidente de l’association « Les Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon », et de Sidi Mohamed Dicko, lauréat technicien malien de la première édition en 2014. Ils bénéficieront d’une formation de quatre semaines à Paris au cours du premier trimestre 2019.

Selon reporters sans frontière (RSF), 70 journalistes ont été assassinés dans 20 pays depuis le début de cette année, dont la plupart des auteurs sont impunis. Une situation que le directeur général de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), partenaire de cette édition, Ahmadou Bakayoko, a qualifié de « risques du métier qui peuvent s’avérer dramatique pour le journaliste ».

(AIP)

aaa/cmas
Commentaires


Comment