Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Mise en service de matériels neufs pour la propreté du district d’Abidjan

Publié le samedi 3 novembre 2018  |  AIP
Salubrité:
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Salubrité: lancement de la collecte modernisée des ordures ménagères à Abidjan
Abidjan le 02 Novembre 2018. La Ministre Anne Ouloto en charge de la Salubrité a procédé ce Vendredi au lancement de la collecte des ordures ménagères dans le district d`Abidjan.


Abidjan - La nouvelle politique de gestion des déchets ménagers et assimilés dans le district d’Abidjan est entrée dans sa phase pratique avec la mise en service vendredi à minuit dans les communes de Treichville et de Cocody, de matériels neufs devant servir à redonner à l’agglomération d’Abidjan, son lustre d’antan.

« Aujourd’hui nous sommes en train de tourner une page à un système de gestion des déchets dépassé et nous sommes en train d’ouvrir une ère nouvelle avec la mise en route de ces nouveaux camions qui vont progressivement se déployer sur l’ensemble de l’agglomération d’Abidjan », s’est félicité la ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto.

Selon elle, le lancement de ce processus « irréversible », conduira jusqu’à la mi-décembre, à la couverture par les nouveaux opérateurs, de la totalité des communes d’Abidjan, avec un nouveau système de gestion qui, « de l’économie linéaire met le cap sur l’économie circulaire ».

« Nos opérateurs ne seront plus chargés uniquement de la collecte des déchets mais ils se sont engagés dans une politique de propreté comprenant, la pré collecte, la collecte, le balayage, le curage des caniveaux, la valorisation des déchets », a indiqué Anne Ouloto.

Les opérateurs en charge des différents lots d’Abidjan, notamment ECO Eburnie et ECOTI SA, vont en un premier temps, être déployés progressivement dans toutes les communes et une seconde phase consistera à achever les travaux d’infrastructures en cours, a précisé Mme Ouloto.

ECO Eburnie interviendra dans les communes de Treichville, Koumassi, Marcory et Port-Bouët, tandis qu’ECOTI SA s’occupera des communes du Plateau et Cocody pour cette première phase, a expliqué la ministre.

La société ECOTI SA, un groupement d’opérateurs tunisiens et ivoiriens, assurera le service de propreté des communes d’Abobo, d’Anyama, de Bingerville, de Cocody et du Plateau, à terme. La société ECO Eburnie, filiale nationale de l’entreprise portugaise MOTA ENGIL, sera chargée de la propreté des communes d’Adjamé, Attécoubé, Yopougon, Songon, Koumassi, Marcory, Port-Bouët et Treichville.

Anne Ouloto a estimé que ce processus va connaitre son point culminant à la mi-décembre, avec la fermeture de la décharge publique d’Akouédo. « Les opérateurs à compter de ce jour utiliseront de manière partielle le centre de Kossihouen, la décharge d’Akouédo continuera de recevoir pendant quelques semaines certains déchets le temps pour les opérateurs d’achever les infrastructures intermédiaires », a-t-elle clarifié.

(AIP)

gak/kam
Commentaires


Comment