Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le gouvernement va pré-financer l’abonnement à l’électricité des personnes démunies (Ministres)

Publié le lundi 5 novembre 2018  |  AIP
Ministère
© Abidjan.net par PR
Ministère du pétrole et de l`énergie : Passation de charge entre les ministres Adama Toungara et Thierry Tanoh
Vendredi 13 janvier 2016. Abidjan. Plateau. A la suite du remaniement ministériel du 11 janvier 2017, M. Thierry Tanoh a été nommé ministre du Pétrole de l`Energie et du développement des énergies renouvelables en remplacement de M. Adama Toungara. A cet effet, une passation de charge a eu lieu entre les deux ministres ce vendredi 13 janvier 2017, au 15e étage de l`immeuble SCIAM photo : M. Thierry Tanoh


Abidjan - Le gouvernement, à travers le Fonds du Programme « Electricité pour tous » (Fonds PEPT) qu’il vient de mettre en place, va pré-financer l’abonnement à l’électricité au profit des personnes démunies, afin de leur permettre d’accéder à cette énergie à un coût social, ont annoncé dimanche des ministres lors d’une émission radio.

"On a constaté que l’un des facteurs bloquants de l’accès à l’électricité c’était le coût initial de raccordement qui se situe aux alentours de 150.000F CFA », a fait savoir le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Thierry Tanoh, invité de l’émission « Les Salons de Radio Côte d’Ivoire » en compagnie de son collègue Sidi Tiémoko Touré, de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement.

Afin d’éliminer cette barrière initiale, le fonds PEPT va permettra à ces personnes vulnérables, de payer ces frais de raccordement au réseau électrique sur une période de 10 ans, à raison de 1000 francs CFA par mois.

Pour le ministre Thierry Tanoh, ce Fonds est également destiné à permettre une meilleure transparence dans l’utilisation des ressources du secteur, mais aussi de réduire la fraude sur l’électricité qui occasionne chaque année une perte estimée à 30 milliards de FCFA par an à l’Etat ivoirien.

Les modalités d’accès au Fonds sont à l’étude et devraient être connus dans les jours à venir, préside le ministre.

A la fin 2017, 360.000 personnes bénéficiaient déjà du Programme « Electricité pour tous », et l’on estime sur la période 2018 le nombre de bénéficiaires à 184.000.

En plus de ce programme d’électrification, les populations les plus pauvres bénéficient également du « tarif social », qui représente à peu près 52% du prix normal payé par les concitoyens, ajoute Thierry Tanoh.

Pour le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, toutes ces initiatives favorisant l’accès des populations à l’électricité entrent dans le cadre des actions sociales de l’exécutif, visent à améliorer leur qualité de vie.

Le Fonds du Programme « Electricité pour tous" a été adopté en Conseil des ministres le 24 octobre.

tm
Commentaires


Comment