Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le RHDP en appelle au sens de la responsabilité de la classe politique

Publié le mercredi 7 novembre 2018  |  AIP
Politique:
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Politique: Conférence de presse du porte parole du RHDP
Mardi 06 Novembre 2018. Abidjan. Le ministre Kobenan Adjoumani, porte-parole du RHDP a animé une conférence de presse sur `` Les élections et débat post électoral``


Abidjan- Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), à l’issue des élections locales du 13 octobre, en appelle au sens de la responsabilité des acteurs politiques qui y ont pris part et, qui devrait les amener à éviter notamment les démarches contraires au "jeu démocratique civilisé" et susceptibles de porter atteinte à la cohésion sociale.

Lors d’une conférence de presse dite, mardi, par son porte-parole, Kobénan Adjoumani, le parti de la mouvance présidentielle, tout en se félicitant du bon déroulement des dernières élections régionales et municipales couplées, a dénoncé l’attitude de certains candidats et de leur parti qui, selon lui, ont trop vite fait de crier à la fraude et de diffuser de faux résultats sur les réseaux sociaux.

Cette façon de faire, a entraîné, à en croire le conférencier, les violences enregistrées en certains lieux à l’issue de ce scrutin notamment à Grand-Bassam et à Tanda dans la région du Gontougo. Il a mis, à l’index, le principal adversaire du RHDP lors de ces élections, le PDCI-RDA.

« La Côte d’Ivoire est notre bien à tous. Nul n’a le droit de ruser avec la vie des ivoiriens, avec la paix et avec la stabilité de notre pays », a déclaré M Adjoumani, invitant l’ensemble des candidats non convaincus de la sincérité des résultats du vote et leur chapelle politique à se conformer à la loi.

« Je rappelle qu’en Côte d’Ivoire, seules sont habilitées à proclamer les résultats, la CEI pour les résultats provisoires et la chambre administrative de la Cour suprême pour les résultats définitifs, après avoir vidé le contentieux électoral. En conséquence, s’il y a eu des fraudes, il revient à la Cour suprême de les dénoncer et de rétablir la vérité des urnes. Tout autre démarche est contraire au jeu démocratique civilisé et s’apparente à de l’intoxication », a fait comprendre Kobénan Adjoumani.

Il s’est félicité des résultats obtenus par son parti, à l’issue de ces élections locales couplées du 13 octobre, estimant que ce score est « l’éloquente traduction » de l’adhésion des ivoiriennes et ivoiriens aux valeurs d’union, de paix, de stabilité, et à la vision d’un développement partagé prônées par le RHDP.

Le porte-parole du RHDP a rejeté, « catégoriquement », toutes les accusations de fraude à l’encontre du parti, proférées par ses adversaires politiques.

kg/fmo
Commentaires


Comment