Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des localités de Lakota inaccessibles à cause de l’état des routes

Publié le mercredi 7 novembre 2018  |  AIP


Lakota - Du fait des fortes pluies qui tombent sur la région depuis quelques temps, de nombreux villages sont coupés de la ville de Lakota à cause de l’état des routes, a constaté l’AIP.

Il faut deux heures pour rejoindre Néko, une localité située à moins de 10 km de Lakota et qui est la porte d’entrée de la sous-préfecture de Niambézaria, sur l’axe menant à Sassandra. Et pour cause, la route est si dégradée qu’elle est jonchée de gouffres et de bourbiers, notamment juste après le village de Gbahiri.

Dimanche, à cet endroit, un camion chargé de plus de 20 tonnes de fèves de cacao s’est embourbé. De part et d’autre, une trentaine de véhicules attendait.

Plus de100 passagers exténués s’impatientaient, au passage de l’AIP, certains depuis des heures. Il fallait décharger les véhicules et transporter les bagages dans ceux qui sont de l’autre côté. « C’est un calvaire ! Les autorités devraient avoir pitié de nous », s’est écrié un usager.

Du fait de cette situation, plusieurs autres localités situées derrière Néko sont difficilement accessibles. Il s’agit de Niambézaria, le chef-lieu de sous-préfecture, de l’ensemble des villages du canton Tigrou ainsi que les départements de Sassandra et de Gueyo.


gy/kkf/cmas
Commentaires


Comment