Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La haute autorité pour la bonne gouvernance et l’institut national de la statistique : atelier de validation de l’étude sur la cartographie des secteurs exposés aux risques de corruption

Publié le mercredi 14 novembre 2018  |  Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance
La
© Autre presse par DR
La haute autorité pour la bonne gouvernance et l’institut national de la statistique : atelier de validation de l’étude sur la cartographie des secteurs exposes aux risques de corruption
Dans le cadre de la préparation de la collecte des données pour la réalisation de l’étude sur la cartographie des secteurs exposés aux risques de corruption, un atelier a été organisé le mercredi 07 Novembre 2018 dans la salle de réunion de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG).


Dans le cadre de la préparation de la collecte des données pour la réalisation de l’étude sur la cartographie des secteurs exposés aux risques de corruption, un atelier a été organisé le mercredi 07 Novembre 2018 dans la salle de réunion de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG).

Cet atelier a enregistré la présence des représentants de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, de l’Institut National de la Statistique (INS) et des Responsables désignés comme points focaux des dix (10) Administration identifiées comme cible de l’enquête.

Ce sont, les Ministères de la Justice, de l’Education, de la Santé, du Transport, de la Construction, de la Fonction publique, de l’Intérieur (Direction Générale de la Police) et des Directions Générales des Douanes, du Trésor et des Impôts.
Cet atelier a eu pour objectif, d’examiner et de valider les outils de collecte, notamment, les questionnaires pour les usagers, les agents et les responsables de services publics de ces différentes administrations.

Il a été présidé par le Dr TRAORE Bakari, Directeur de Cabinet du Président de la HABG, représentant le Président de la HABG, Monsieur N’golo COULIBALY. A cet effet, Dr TRAORE Bakari a relevé la volonté du Président de la République à améliorer la gouvernance en Côte d’Ivoire, avec l’éligibilité de notre pays au Millénium Challenge Corporation (MCC). Il a ensuite expliqué la volonté du Président de la HABG de disposer des instruments appropriés de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

En insistant sur l’importance de l’étude, il a indiqué que le cadre de travail était d’examiner et de valider les outils de collecte proposés par l’INS.
Avant d’ouvrir les travaux dudit atelier, le Directeur de Cabinet a exprimé, au nom du président de son Institution, ses vifs remerciements, tout en comptant sur la contribution de l’ensemble des points focaux et de l’INS, pour l’atteinte des objectifs que s’est fixée la HABG dans la prévention et la lutte contre la corruption.
Quant à Monsieur ADOM Niamké Jacques, Directeur des Etudes, de la Coordination, de l’Evaluation et de l’Assistance de la HABG, Président de séance, il a indiqué l’objet de l’atelier au sein de l’institution. Cette importante étude vient en préparation de l’élaboration du Document de Stratégie Nationale de Lutte contre la Corruption en Côte d’Ivoire qui sera réalisé en 2019. Cet outil, permettra de fédérer, de coordonner et d’orienter les actions qui seront menées par notre pays, en matière de prévention et de répression des actes de corruption et d’infractions assimilées.
La présentation de la méthodologie de collecte a été faite par Monsieur ABOU Tanonchi Constant, Chef de projet de l’INS. Elle a permis aux participants de s’approprier des objectifs, des résultats attendus, des outils de collectes, des cibles, du calendrier de l’enquête ainsi que de la méthode de collecte des données.
La présentation des outils de collecte a été faite par Monsieur MOUSSA Kouamé Richard, Consultant pour le compte de l’INS. A cet effet, trois (3) types de questionnaires ont été élaborés pour les usagers, les agents et les responsables des services publics.

Sur l’ensemble des trois questionnaires adressés aux usagers, aux agents et aux responsables des services publics, certaines questions ont été reformulées pour faciliter la compréhension lors de l’enquête.
Reprenant la parole, Monsieur ABOU Tanontchi a indiqué que les enquêtes se réaliseront du 19 au 30 Novembre 2018. A cet effet, il a exhorté les points focaux à sensibiliser leurs collaborateurs, en vue de faciliter, davantage, la collecte des données dans les délais prescrits.

Le mot de clôture a été fait par Monsieur le Président de séance, ADOM Niamké Jacques, qui a réitéré ses remerciements, au nom du Président de la HABG, à l’ensemble des points focaux et l’INS et aux différents Directeurs et Chefs de service présents à cette séance de travail d’examen et de validation des outils de collectes.
Il a aussi formulé l’espoir d’une parfaite collaboration des points focaux, dans la conduite de cette enquête avec l’INS qui servira à l’élaboration de la cartographie des secteurs exposés aux risques de corruption dans la délivrance des services publics en Côte d’Ivoire.

Il a indiqué, pour finir, la volonté du président de la HABG dans la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées en Côte d’ Ivoire, tout en montrant l’intérêt pour la Côte d’Ivoire de disposer d’une stratégie Nationale de lutte contre la corruption.
Commentaires


Comment