Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : l’amnistie accordée par Alassane Ouattara contestée par plusieurs ONG

Publié le vendredi 16 novembre 2018  |  Jeune Afrique
Arrivée
© APA par Saliou AMAH
Arrivée de Simone Gbagbo à son domicile
Libérée à la faveur de l`ordonnance d`amnistie signée par le président Alassane Ouattara, le 6 août l`ex-première Dame Simone Gbagbo a regagné son domicile à Abidjan ce mercredi 8 août 2018. Elle a été accueillie par des milliers de partisans et sympathisants.


Trois organisations de défense des droits de l’homme ont annoncé avoir déposé le 5 octobre un recours auprès d’Alassane Ouattara afin que le chef de l’État ivoirien revienne sur sa décision d’amnistier 800 détenus, dont Simone Gbagbo.

Particulièrement surprises par l’amnistie de 800 détenus annoncée le 6 août par Alassane Ouattara, les organisations des droits de l’homme ont finalement décidé de réagir. Trois ONG, la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), le Mouvement ivoirien des droits humains (MIDH) et la Ligue internationale des droits de l’homme (LIDH) ont annoncé jeudi 15 novembre avoir introduit un recours auprès du chef de l’État afin qu’il revienne sur cette décision. Le recours a été déposé le 5 octobre, soit moins de deux mois après l’ordonnance, ce qui oblige Alassane Ouattara a leur répondre d’ici au mois de février. Dans le cas contraire, les ONG attaqueront l’amnistie devant la Cour suprême.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment