Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Délocalisation du CESAG à Abidjan : les cours débutent dès janvier 2019

Publié le samedi 24 novembre 2018  |  Abidjan.net
Délocalisation
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Délocalisation du CESAG à Abidjan : les cours débutent dès janvier 2019
Le vendredi 23 novembre 2018, le professeur Balibé Serge Auguste Bayala, directeur général du CESAG a animé une conférence de presse dans le cadre du lancement de la délocalisation des programmes du CESAG à Abidjan


" Dans le cadre de la délocalisation du Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion ( CESAG), les cours débuteront dès le mois de janvier ", a déclaré le professeur Balibé Serge Auguste Bayala, directeur général du CESAG. Il a animé une conférence de presse dans le cadre du lancement de la délocalisation des programmes du CESAG à Abidjan, ce vendredi 23 novembre 2018 à l’immeuble CRRAE-UMOA ( Abidjan-Plateau ).

Selon le conférencier, le projet de délocalisation sera réalisé de manière incrémentale sur plusieurs années. Il aura d’abord une phase pilote qui consiste la rentrée académique prochaine. Cette phase est marquée par un regroupement d’un des programmes du CESAG en partenariat avec les institutions universitaires européennes et ivoiriennes. " l’année 2019-2020 sera la première pendant laquelle des programmes de Licences et de MBA seront délivrés en Côte d’Ivoire" a-t-il révélé. Ensuite une phase intermédiaire qui consistera à étendre les programmes en fonction des capacités d’absorption du marché. Enfin une phase d’autonomisation visant à installer dans la durée le CESAG au bout de 5 ans de présence.
À en croire, le directeur général du CESAG, tout le monde peut s’inscrire au CESAG. Cela dépend de la formation que vous recherchez, mais tout candidat devrait au préalable être admis au test d’entrée. Quant au dépôt de candidature, il se fait en ligne sur le site du CESAG ou au siège de la BCEAO ou encore dans les institutions partenaires à savoir l’ ENSEA et le CAMPC à Abidjan.

Bien avant, Yaya Sissoko, conseiller du directeur national de la BCEAO, représentant le directeur et le gouverneur, s’est réjoui de cette délocalisation et a invité les autres États membres à poursuivre cette démarche.

Cette conférence a été marquée par une signature de convention de partenariat entre le CESAG et le CAMPC et entre le CESAG et l’ENSEA.
Pour rappel, le Centre africain d’études supérieures en gestion a été institué en 1985, par une émanation de la volonté des chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEAO). Après la dissolution de la CEAO, le CESAG a été repris en 1995 par la BCEAO, pour le compte des huit pays membres de l’UEMOA.


CK

Commentaires


Comment