Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : la Cour suprême annule le scrutin dans deux communes et deux régions

Publié le samedi 24 novembre 2018  |  Jeune Afrique
Visite
© Partis Politiques par DR
Visite du centre de vote par le Préfet de région, KONE Messamba
Soubré, le samedi 13 octobre 2018. Le préfet de région, préfet du département de Soubré, Koné Messamba, a visité quelques bureaux de vote pour s`assurer du bon déroulement du scrutin.


Les élections municipales et régionales couplées d'octobre en Côte d'Ivoire ont été annulées dans deux communes et deux régions, selon un verdict rendu vendredi 23 novembre par la Cour suprême.

La chambre administrative de la Cour suprême a statué sur 43 requêtes et a « annulé le scrutin dans les communes de Port Bouët(quartier populaire d’Abidjan) et de Lakota (sud-ouest) », selon les termes de la décision. Les régionales à Lôh-Djiboua (sud-ouest) et dans le Guémon (ouest) ont également été annulées.

« Les élections vont reprendre dans trois mois », s’est félicité le maire sortant de Lakota, Samy Merhy. La ville avait été le théâtre de violences qui ont fait un mort le 13 octobre, le jour du scrutin.

A Abobo, Bakayoko définitivement vainqueur

En revanche la requête en annulation du scrutin dans le grand quartier populaire d’Abobo, introduite par la candidat indépendant Tehfour Koné, a été « rejetée ». Le ministre ivoirien de la Défense Hamed Bakayoko, un proche du président ivoirien Alassane Ouattara est donc définitivement vainqueur das cette commune où le scrutin a été un des plus médiatiques des municipales.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment