Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Crise PDCI-RHDP – Joël N’Guessan répond à Bédié « il a détruit l’héritage laissé par Houphouët-Boigny »

Publié le lundi 26 novembre 2018  |  Pôle Afrique
Le
© Partis Politiques par DR
Le Ministre Joël N’GUESSAN Secrétaire Général Adjoint, chargé de la Communication et Porte-Parole du RDR


L’interview de Henri Konan Bédié président du PDCI-RDA parue ce lundi 26 novembre dans les colonnes du confrère ”Le Nouveau réveil” ne manque pas de faire des réactions dans la classe politique ivoirienne. Selon l’ex-ministre Joël N’Guessan, cadre du Rassemblement des républicains (RDR) le parti au pouvoir, « le temps est venu pour le président Bédié de faire le bilan de l’héritage » que lui a laissé le président Houphouët-Boigny.

« Peut-être que le temps est venu de faire le bilan de l’héritage que le président Houphouët-Boigny a laissé à Henri Konan Bédié. Est-ce que le président Henri Konan Bédié peut dire s’il a fait accroître cet héritage ou au contraire l’a-t-il fait diminuer », se demande-t’il à Poleafrique.info qui l’a joint. A en croire le vice-président du RDR chargé des régions du Bélier et du District autonome de Yamoussoukro, En 1993 à la mort de Félix Houphouët-Boigny, il y avait un PDCI fort et unifié. Malheureusement, fait-il remarquer, « du PDCI est sorti le RDR ». Joël N’Guessan poursuit que, de par la gestion de l’héritage d’Houphouët-Boigny, faite par Henri Konan Bédié, « il y a eu un coup d’Etat en décembre 1999. Par la suite il y a eu une rébellion qui a fait que la Côte d’Ivoire a été divisée en deux. L’UDPCI est née, et aujourd’hui nous sommes dans une situation où il y a ”Sur les traces d’Houphouët-Boigny” qui est en train d’émerger et de sortir ».
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment