Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Innovations technologiques et inclusion financière : “De nouvelles pistes de progrès“ espérées

Publié le mardi 27 novembre 2018  |  Abidjan.net
Ouverture
© Abidjan.net par DF
Ouverture du Forum sur les ``Innovations technologiques au service de l`inclusion financière``
Dakar, le 27 novembre 2018 - Le Gouverneur de la Banque Centrale des États de l`Afrique de l`Ouest (BCEAO) a ouvert, ce mardi à Dakar, au siège de l`institution émettrice, le Forum de haut niveau sur les ``Innovations technologiques au service de l`inclusion financière``. Cette manifestation s`inscrit dans le cadre de la Semaine de l`Inclusion financière 2018 qui se tient du 26 novembre au 1er décembre 2018.


En ouvrant le Forum de haut niveau sur les “Innovations technologiques au service de l’inclusion financière“, ce mardi 27 novembre, à Dakar, au siège de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest, le Gouverneur Tiémoko Meyliet Koné a dit son espoir de voir de nouveaux défis relevés dans le domaine des innovations au service de l’inclusion financière.

Les "réflexions, à travers les différents panels, permettront d’identifier de nouvelles pistes de progrès pour une exploitation optimale des innovations technologiques, sans préjudice pour la stabilité financière et la protection des populations de notre Union", a appelé de ses vœux Tiémoko Meyliet Koné, au deuxième de la Semaine de l’Inclusion financière dans l’UEMOA, à Dakar.

Ce rendez-vous réunit plus de 250 participants qui sont issus des ministères en charge des finances, des banques, des systèmes financiers décentralisés, des établissements de monnaie électronique, des services postaux, des intermédiaires en opération de banque, des régulateurs de télécommunications, des Fintech, du Gim-UEMOA, des institutions partenaires, d’organismes internationaux et de la BCEAO.

En une décennie, des pas-de-géant ont été effectués pour un meilleur accès des populations aux services financiers. Et les innovations technologiques ont été d’un apport majeur dans cet essor noté dans les pays en développement.

"Le développement accéléré des produits de la finance digitale, favorisé par la révolution numérique intervenue au cours des dernières années, a généré des retombées significatives dans les pays en développement tout en consolidant la dynamique d’inclusion financière. Les innovations, et en particulier l’adoption de la téléphonie mobile et des smartphones, ont facilité l’élargissement de l’accès aux services financiers aux entreprises et aux populations jusque-là difficiles à atteindre", a noté le gouverneur de la BCEAO Tiémoko Meyliet Koné dans son allocution d’ouverture du Forum.

L’accès aux services financiers a fortement progressé dans les pays en développement et dans le monde entier.

Ainsi, entre 2014 et 2017, la proportion de détenteurs d’un compte qui ont envoyé ou reçu des paiements par voie électronique est passée de 67 % à 76 % en 2017 dans le monde et de 57 % à 70 % dans les pays en développement, indique le rapport triennal Global Findex de 2017.

L’inclusion financière permet, à travers les nouvelles innovations technologiques, d’amener la personne à la banque sans pour autant qu’elle n’est l’impression d’être à la banque. Elle permet la digitalisation, mais également la dématérialisation des paiements.

La semaine de l’inclusion financière dans l’UEMOA a été lancée, lundi, à Dakar par le président du Conseil des ministres de l’UEMOA, ministre de l’Économie et des Finances du Bénin, Romuald Wadigni. Concomitamment aux manifestations tenues au siège de la BCEAO, des activités consacrées à cette semaine vont se dérouler de façon simultanée dans les différents États membres de l’Union.


MC

Commentaires


Comment