Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Solidarité/lutte contre la pauvreté : la Ministre Mariatou Koné lance un programme de financement d’activités génératrices de revenus au profit des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire

Publié le vendredi 30 novembre 2018  |  Ministères
Solidarité/lutte
© Ministères par DR
Solidarité/lutte contre la pauvreté : la Ministre Mariatou Koné lance un programme de financement d’activités génératrices de revenus au profit des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire
La signature de convention a eu lieu le jeudi 29 novembre au Ministère de la solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté entre le Programme National de Cohésion Sociale (PNCS) et l’institution financière CELPAID FINANCES SA représentée par son directeur général Souleymane Ouattara.


Les victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire bénéficieront désormais de prêts à taux de remboursement très souples pour le financement d’ activités génératrices de revenus.
Un fonds de 100 millions a été mis à la disposition d’une institution financière décentralisée pour la mise en œuvre de la phase pilote de ce projet.

La signature de convention a eu lieu le jeudi 29 novembre au Ministère de la solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté entre le Programme National de Cohésion Sociale (PNCS ) et l’institution financière CELPAID FINANCES SA représentée par son directeur général Souleymane Ouattara.

L’objectif général de ce programme selon la Ministre Mariatou Koné est de sortir l’ensemble des bénéficiaires qui sont pour la plupart en situation d’extrême vulnérabilité, de la pauvreté : «Cette cérémonie consacre la naissance d’une nouvelle activité qui va permettre aux victimes vulnérables d’avoir une possibilité d’exercer une activité génératrice de revenus. Aider à sortir de la précarité, de la vulnérabilité et de la pauvreté est un défi majeur que nous devons impérativement relever pour la dignité des victimes. » A promis la Ministre.

La phase pilote de ce projet va pour l’instant s’étendre au district d’Abidjan et progressivement aux localités de l’intérieur du pays.
Une initiative dont se félicite Doh Clarisse, une victime des crises , qui envisage soumettre un projet.
Commentaires


Comment