Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Coopération économique : un Forum économique pour intensifier la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Brésil

Publié le vendredi 30 novembre 2018  |  Abidjan.net
Ouverture
© Abidjan.net par JOB
Ouverture à Abidjan du Forum économique ivoiro-brésilien
Un Forum économique ivoiro-brésilien a ouvert ses portes à Abidjan, dans la matinée du vendredi 30 novembre, au siège de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), ayant pour objectif de renforcer la coopération économique entre la Côte d’Ivoire et le Brésil.


Un Forum économique ivoiro-brésilien a ouvert ses portes à Abidjan, dans la matinée du vendredi 30 novembre, au siège de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), ayant pour objectif de renforcer la coopération économique entre la Côte d’Ivoire et le Brésil. Ce rendez-vous de coopération économique coïncide exceptionnellement avec la visite de la star brésilienne de football, l’international Ronaldhino Gaucho. Ce Forum économique ivoiro-brésilien, le premier du genre entre les deux pays, traduit l’aboutissement d’une relation débutée après l’accession de la Côte d’Ivoire à l’indépendance.
Au cours de la cérémonie d’ouverture, le Directeur général de la promotion, représentant du ministre du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, M. Koffi Gabriel Moroufié a souligné qu’en organisant ce forum, la Côte d’Ivoire et Brésil entendent créer et développer un véritable tissu de relations économiques. Et, qu’au nom du Gouvernement il demeure sensible de la marque d’intérêt du Brésil envers la Côte d’Ivoire. « Votre présence massive et distinguée à cette journée économique est un signe fort du renforcement de la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Brésil », a-t-il déclaré, tout rappelant l’excellence des liens de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Brésil.

La partie brésilienne a été représentée par le chef de délégation brésilienne, M. Salomon Benabou qui, se réjouissant de l’accueil chaleureux de ses homologues ivoiriens, a relevé le fait qu’entre la Côte d’Ivoire et le Brésil, il y a beaucoup de ressemblances. Ce qui serait d’un avantage certain pour établir une base solide d’échanges commerciaux. Selon lui, le Brésil jouit d’un secteur industriel basé sur une agriculture assez modernisée et qui est en expansion, un modèle qui pourrait servir d’exemple à la Côte d’Ivoire. « Le commencement d’une relation économique va être profitable aux deux pays », a-t-il indiqué.

En outre, le Vice-président de la CCI-CI, M. AJAMI Nabil, a-t-il souligné que, les nombreuses réformes structurelles entreprises par l’Etat de Côte d’Ivoire ont amélioré de façon significative l’environnement national des affaires par une sécurisation des investissements nationaux et internationaux. Ce sont entre autres, le nouveau code d’investissement, la création d’une entreprise en 48 heures maximum, la création du Tribunal de Commerce…

« Ces mesures incitatives et les différentes réformes adoptées contribuent à l’amélioration de l’environnement des affaires, tendant ainsi à attirer davantage d’investissements étrangers et surtout à rassurer les opérateurs étrangers afin qu’ils s’investissent entièrement dans le développement de leurs activités, ici en Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré.

Selon le Vice-président de la CCI-CI, la Côte d’Ivoire et le Brésil, bien qu’étant des pays avec des similitudes agricoles (production et transformation des produits tels que la mangue, l’anacarde, l’huile de palme), ainsi que certaines productions relatives à l’aquaculture ; la coopération économique entre ces deux pays a besoin d’une intensification.

Les volumes des échanges commerciaux durant ces dernières années au plan des exportations s’élèvent à environ 66 833 milliers de dollars Américains en 2017, par contre les importations, elles se chiffrent à environ 71 990 milliers de dollars Américains en 2017. Ces échanges demeurent insuffisants et demandent à être intensifiés.

« Je voudrais rassurer la délégation d’hommes d’affaires brésiliens que la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, à travers ses services opérationnels, qui feront l’objet d’une présentation tout à l’heure, se tient disponible pour vous accompagner dans l’établissement de vos affaires en Côte d’Ivoire », a-t-il confié.
Avant de clore son propos, il a tenu à adresser ses vifs remerciements aux différentes organisations BRAAFIK et LEPAS, au Consul TIBE BI GOLE BLAISE, Consul Honoraire de Côte d’Ivoire au Brésil, qui n’ont ménagé aucun effort pour que cette délégation brésilienne composée de plus d’une quinzaine d’entreprises et d’une trentaine d’opérateurs économiques effectue le déplacement sur la Côte d’Ivoire.

JOB
Commentaires


Comment