Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des réflexions pour faire de la Côte d’Ivoire le hub électrique de l’Afrique subsaharienne

Publié le samedi 1 decembre 2018  |  AIP


Abidjan - Une séminaire sur les «énergies de demain» s'est tenu à Abidjan du jeudi au vendredi pour donner à la Côte d'Ivoire les moyens de devenir un le hub électrique de électrique de l’Afrique subsaharienne par le renforcement du réseau d’interconnexion.

Plusieurs actions ont été envisagées dans ce sens lors de ces travaux initiés par CI-Energies, en collaboration avec l’entreprise Tractebel du groupe Engie.

Ce séminaire international, avec pour thème «les technologies du futur se décident maintenant », a permis aux experts de concrétiser les opportunités offertes par les technologies de production d’électricité à partir de source d’énergie, le développement des réseaux intelligents et l’efficacité énergétique.

Le secrétaire général de CI-Energies, Tanoé Bilé a précisé que durant les deux jours, il s’agissait de bâtir un plan d’actions stratégiques après avoir fait le point de la maturité des différentes technologiques alternatives de production, de stockage et de gestion de l’énergie électrique.

Pour lui, la tenue de ce séminaire tombe à point nommé et devrait permettre d’affiner une stratégie nationale proactive, impliquant l’ensemble des parties prenantes, et prenant en considération les diverses opportunités qu’offrent les énergies de demain.

Les débats entre les experts ont permis de mettre en évidence la mutation du réseau électrique classique centralisé et unidirectionnel (production-transport-distribution) vers un réseau électrique intelligent et décentralisé, ainsi que les avantages du secteur de l’électricité à s’orienter vers les technologies nouvelles d’utilisation de l’électricité.

En effet, le Gouvernement ivoirien a mis en chantier un Plan national de développement (PND) qui ambitionne de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020.

A en croire, le Directeur général de l’Energie Cissé Sabati, c’est ainsi que, CI-Energies, structure nationale en charge de la planification du développement et de la maitrise du secteur de l’électricité, a élaboré dès 2014 quatre plans directeurs couvrant l’ensemble des segments de la production, du transport, de la distribution d’énergie et de la supervision de la conduite du système électrique. Ces plans, dont la mise en œuvre est en cours, ont permis d’identifier tous les investissements du secteur de l’électricité.

De manière spécifique, M. Cissé a précisé que le plan de production à l’horizon 2030 qui intègre les exigences de lutte contre les changements climatiques, se base sur un mix énergétique qui comportera à l’horizon 42% de sources d’origine renouvelable.

Gilliam Alexandre Huard, Directeur de la transition énergétique chez Tractebel et Fréderic Tounquet, chef de projet pour le séminaire ont dévelopement plusieurs thématiques sur les énergies de demain.

(AIP)

bsp/tm
Commentaires


Comment