Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un projet pour la sécurité alimentaire et la préservation des bois lancé à l’INP-HB

Publié le dimanche 2 decembre 2018  |  AIP
Une
© Autre presse par DR
Une forêt de Côte d`Ivoire détruite


Yamoussoukro -Un projet scientifique dénommé Bioactives for Agriculture and wood préservatives agriculture (B4AP) pour l’agriculture et la préservation des bois a été officiellement lancé vendredi à l’école supérieur agronomique (ESA) de l'Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro.

« Cet événement scientifique est l’aboutissement d’un travail collectif considérablement entrepris depuis bientôt une dizaine d’années sur la thématique du bois au sein de notre unité de recherche en chimie des eaux et des substances naturelles », a confié à l'AIP le directeur scientifique du projet Adima Augustin.

Il a indiqué que face aux limites décelées de l’usage des pesticides chimiques aussi bien en agriculture, que dans l’ébénisterie à travers les impacts négatifs sur l’homme, et son environnement, la pollution des sols et des denrées stockées, la dégradation de la santé humaine la résistance des déprédateurs, de nouvelles alternatives respectueuses de l’environnement étaient nécessairement envisageables.

Le projet B4AP est logé à l’INP-HB. « Il porte sur la recherche d’ingrédients bioactifs issus des bois de Côte d’Ivoire et de Madagascar applicables à pour lutter contre les déprédateurs de cultures maraîchères, des stocks et pour la préservation du bois » , a souligné Florence Niamké la coordinatrice du projet B4AP B4AP.

D’un coût de plus 75 millions F CFA le projet a une durée de trois ans. Il sera exécuté à Djakro village partenaire du projet.
(AIP)
nam/tm
Commentaires


Comment