Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: 1500 ha de terrains industriels «encore disponibles» au Port de San-Pedro (PM)

Publié le dimanche 2 decembre 2018  |  APA
Le
© APA par DR
Le PM ivoirien pose la première pierre de l’Université de San-Pedro d’un coût de 95 milliards Fcfa


Quelque 1 500 hectares (ha) de terrains industriels sont « encore disponibles » au Port autonome de San-Pedro (Sud-ouest), la deuxième plateforme portuaire du pays, a fait savoir vendredi le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, à l’ouverture de la 2è édition des Journées nationales des chefs d’entreprises (JNCE 2018), qui se tient dans cette ville balnéaire.


« San-Pedro comprend un terminal à conteneurs et un terminal polyvalent de cinq hectares chacun, et trois terminaux spécialisés. Elle renferme en outre un domaine portuaire de 2 000 hectares exploités seulement à 25%, soit 1 500 ha encore disponibles », a dit M. Coulibaly dans un discours.

« Chers chefs d’entreprises, il y a de la place, des terrains industriels à San-Pedro, alors qu'à Abidjan, Dieu seul sait toutes les difficultés qu'il y a pour pouvoir satisfaire toute la demande de terrains industriels », a-t-il lancé.

Il a invité l’ensemble des acteurs du secteur privé et particulièrement les chefs d’entreprises en Côte d'Ivoire à « saisir les nombreuses opportunités dans la région de San-Pedro pour initier des investissements porteurs ».

« Venez investir à San-Pedro, les conditions y sont favorables et je puis vous assurer que le gouvernement contribuera à créer les conditions pour que l’activité économique puisse être compétitive », a -t-il poursuivi.

Le Premier ministre ivoirien a annoncé pour « bientôt » la pose de la première pierre des travaux d’extension du Port de San-Pedro, qui s’affiche aujourd'hui comme le deuxième pôle économique de la Côte d'Ivoire après Abidjan.

San-Pedro, ville située à 512 Km d’Abidjan, abrite le premier port exportateur mondial de cacao. Dotée d’infrastructures denses dont un parc à bois de sept hectares, le port de San-Pedro exporte en outre le palmier à huile, le bois et l’hévéa.

A travers les JNCE, le gouvernement ivoirien veut mettre l’accent sur le développement des pôles économiques compétitifs pour stimuler l’industrialisation du pays par le secteur privé, tout en accroissant de manière significative la contribution du secteur industrielle dans la création de richesses et d’emplois.

Le taux d’investissement du pays est passé de 5,3% en 2012 à 13,20% en 2015, représentant 60% du financement du Programme national de développement pour la période 2012-2015. Ce taux a été projeté à environ 62% dans le cadre du PND 2016-2020, d’un montant global de 30 000 milliards Fcfa.

Pour l’année 2017, plus de 68% des investissements ont été réalisés par le secteur privé. Ce dynamisme du secteur privé a fortement contribué à la transformation structurelle de l’économie ivoirienne. L’Etat ivoirien envisage à travers le secteur privé de réduire les disparités régionales.

Korhogo, capitale de la Région du Poro, a accueilli les premières Journées des chefs d’entreprises en 2017. Cette deuxième édition qui se tient à San-Pedro se déroule du 30 novembre au 1er décembre 2018, en présence de plusieurs dizaines de chefs d’entreprises.

AP/ls/APA
Commentaires


Comment