Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La police lance l’opération de lutte contre les actes d’incivilité à Abidjan

Publié le dimanche 2 decembre 2018  |  APA
Cérémonie
© Ministères par Abdul Fatai Adegboye
Cérémonie de baptême et de remise d’épaulettes aux élèves officiers et sous-officiers de police de la promotion 2017-2019
Abidjan le 19 novembre 2018. 1271 nouveaux policiers issus de la promotion 2017-2019, la 41ème ont reçu ce lundi leur baptême et leurs épaulettes.


La Préfecture de police d'Abidjan a lancé, samedi, l'opération de lutte contre les actes d'incivilité liés au code de la route dans le District d'Abidjan en vue de sécuriser les fêtes de fin d'année, a constaté sur place, APA.


L'opération confiée à la Brigade de lutte contre les incivilités dirigée par le Lieutenant Traoré Bangaly vise à «lutte contre toutes formes d’incivisme dont celles liées au non-respect du code de la route», a expliqué le Commissaire divisionnaire Dosso Issiaka, Préfet de police d'Abidjan.


Selon lui, dans le cadre de la sécurisation des fêtes de fin d'année, «un dispositif de motards ayant pour mission la répression des infractions liées au code de la route sera déployé sur les artères principales du District d'Abidjan, du 1er décembre 2018 et prendra fin en janvier 2019».

«Cette brigade n'est pas nouvelle. Elle était mise en veilleuse. Nous l'avons réactivé pour les fêtes de fin d'année où l'on observe un mouvement important des populations sur les voies publiques. Il faut sécuriser les populations dans leurs déplacements. Pendant un mois, ces motards seront visibles sur les voies du District. Nous verrons à l'issue des fêtes s'il faut reconduire l'opération pour la rendre permanente» a précisé M. Dosso.

Les infractions visées par cette opération pour laquelle une vingtaine de policiers dont cinq femmes a été mobilisée sont entre autres le non-respect des feux tricolores, la circulation en contresens, le stationnement anarchique, les véhicules aux plaques d’immatriculation non conformes et aux vitres teintées non d’origine, le surnombre de passagers, l'usage du téléphone au volant, le non-respect des feux tricolores...

A cet effet, le Préfet de police a remis deux types de carnets de contravention au commandant de l'unité, le Lieutenant Traoré Bangaly, pour bien mener sa mission en invitant «les usagers de la voie publique à respecter scrupuleusement les règles liées au code de la route pour garantir la fluidité et la sécurité».

HS/ls/APA
Commentaires


Comment