Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Intégration/Politique nationale de gestion des ivoiriens de l’extérieur : « nous avons les éléments pour aller devant le Gouvernement » (Stéphane Angui, Dircab adjoint)

Publié le lundi 3 decembre 2018  |  Abidjan.net
Intégration/Afterwork
© Abidjan.net par JOB
Intégration/Afterwork pour la présentation du document de la politique nationale de gestion des ivoiriens de l`extérieur
Abidjan, Hôtel Tiama, vendredi 28 novembre 2018, la Direction générale des ivoiriens de l’extérieur (DGIE) organise un afterwork pour la présentation du document de la politique nationale de gestion des ivoiriens de l`extérieur.


« Informer les ivoiriens de la diaspora que le Gouvernement est en train de préparer le document de la politique nationale de gestion des ivoiriens de l’extérieur », voici l’objet de ‘’l’afterwork’’ (soirée d’échange autour d’un pot) qui a été organisé le vendredi 28 novembre, à l’Hôtel Tiama d’Abidjan, par la Direction générale des ivoiriens de l’extérieur (DGIE), en présence du Directeur de cabinet adjoint du Ministère de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur (MIAIE), M. Stéphane Aka Angui.

C’est un préalable pour ce département ministériel : l’élaboration d’une politique de gestion des ivoiriens de l’extérieur, ce volet qui lui a été confié depuis 2012 par l’Etat de Côte d’Ivoire. Après six ans, le MIAIE a pu réunir tous les éléments et a une parfaite connaissance du pourcentage des ivoiriens de la diaspora pour formaliser cette politique à soumettre au Gouvernement pour être validée.

Selon le Directeur de cabinet adjoint, Stéphane Aka Angui, ce qui a permis au MIAIE de connaitre cette diaspora, ce sont les forums organisés tous les deux ans, au cours desquels ont été identifiés les problèmes de la diaspora pour en sortir des recommandations. Pendant quatre ans les résolutions des forums des ivoiriens de la diaspora ont été la boussole de la direction générale des ivoiriens de l’extérieur.
« Maintenant, nous voulons aller au-delà. Nous avons voulu prendre en compte toutes les études qui ont été menées sur la question de la migration, sur la diaspora, sur la contribution des ivoiriens de l’extérieur dans le développement socioéconomique, ainsi que sur l’appel du chef de l’Etat, S.E.M. Alassane Ouattara aux ivoiriens de l’extérieur à s’engager dans le développement de leur mère patrie. Tout ceci mis en musique, nous permet de dire que nous avons les éléments pour aller devant le Gouvernement pour lui présenter une politique nationale des ivoiriens de l’extérieur », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a été soutenu par le Directeur des ivoiriens de l’extérieur, Issiaka Konaté, qui a fait savoir que cet afterwork est la quatrième étape de ce projet de politique nationale de gestion des ivoiriens de l’extérieur. Après la présentation de l’avant-projet, il y a eu un atelier interne du MIAIE, un autre atelier externe qui a réuni tous les ministères techniques pour les mettre au diapason de cette initiative de la mise en place d’une politique nationale de gestion des ivoiriens de l’extérieur.
Cette quatrième étape a donc été consacrée à la présentation de la politique nationale de gestion des ivoiriens de l’extérieur. Ce document s’articule autour des axes suivant : la gouvernance de la diaspora, l’assistance, le renforcement de la citoyenneté, la participation citoyenne.

« En l’espace de quatre ans, la Côte d’Ivoire est en train de se doter d’une politique nationale de gestion de ses ressortissants établis à l’extérieur, ce qui n’existait pas dans un contexte de 25% de population d’origine étrangère. Ce déficit sera comblé avec la mise en place de cette politique de gestion des ivoiriens de l’extérieur. Le document sera finalisé à la cinquième étape qui passe par l’organisation du forum de la diaspora en 2019 avant d’être présenté au Gouvernement », a indiqué Issiaka Konaté, le DGIE.

JOB
Commentaires


Comment