Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Conseil de Sécurité-ONU : L’ambassadeur Houadja Kacou dévoile le programme de travail et se dit optimiste pour une présidence ivoirienne réussie.

Publié le mardi 4 decembre 2018  |  Afrikipresse
​Nations
© Ministères par DR
​Nations unies : le nouveau représentant permanent de la Côte d’Ivoire Adom Kacou a présenté ses lettres de créances​
Le nouveau Représentant Permanent de la Côte d`Ivoire auprès de l`ONU, Adom Kacou Houadja Léon, a présenté ​le ​vendredi 13 juillet 2018, ses lettres de créances au Secrétaire Général de l`ONU, Antonio Guteress.


L’ambassadeur Kacou Houadja Léon Adom, représentant permanent de la Côte d’ivoire aux nations unies et président du conseil de sécurité pour le mois de décembre a animé une conférence de presse ce lundi 3 décembre 2018 au cours de laquelle il a dévoilé l’agenda mensuel du conseil.

Il a d’abord rendu hommage à la presse pour son travail de diffusion et de vulgarisation des informations émanant des nations unies avant de féliciter la Chine pour sa présidence au mois de novembre.

Le sens de notre présidence a-t-il dit est de « promouvoir le dialogue, partager notre expérience de réussite de sortie de crise et afficher un leadership de qualité et proactif ». Concernant l’agenda mensuel du conseil, l’on notera au total, 17 jours de travail pour 8 consultations, 4 débats, 13 briefings, 1 réunion, 6 examens de rapports, 2 adoptions et 3 recommandations de fin de mandat. Mais avant, la Côte d’Ivoire prévoit deux réunions de haut niveau. Le premier est un simple briefing présidé par le président ivoirien, Alassane Ouattara le 5 décembre 2018 à partir de 10h en présence du secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres et du président de la commission de l’union africaine, Mahamat Moussa Faki. Le président ivoirien mettra au cours de cette réunion, l’accent sur l’importance de la reprise économique pour réussir la transition post-conflit. Juste après, la Côte d’Ivoire offrira un déjeuner à ses invités autour de 13h15, dans une ambiance musicale ivoirienne avec un menu gastronomique 100% ivoirien. Suivra le jeudi 6 décembre un débat public au niveau ministériel à 10h sur le thème « Le rôle des Etats, des accords régionaux et de l’organisation des nations unies dans la prévention et la résolution des conflits » au titre du point ‘’Coopération entre l’ONU et les organisations régionales et sous régionales aux fins du maintien de la paix et de la sécurité internationale’’ de l’ordre du jour.
Les interventions sont limitées à 4 minutes. « Le débat sera présidé par le ministre Marcel Amon Tanoh avec la présence du SG de l’Onu, du président de la commission de l’UA et surtout du président de la commission de la Cedeao pour avoir joué un rôle important dans le règlement de certains conflits en Afrique » a annoncé Houadja Kacou Adom.

Les sujets concernant l’Afrique

Il est prévu plusieurs réunions du bureau régional de l’ONU pour l’Afrique centrale (UNOCA) sur le trafic de drogue dans l’ouest et le centre de l’Afrique par l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA). Les autres problèmes africains concernent le renouvellement du mandat de la Mission des nations unies pour la sécurisation de la Centrafrique (MINUSCA) qui termine le 15 décembre prochain et la gestion post-conflit. Le conseil planchera sur une mise à jour du développement économique mais surtout sur la crise en Guinée-Bissau avec les prochaines élections législatives et la révision de la Constitution; La question du financement de la force militaire africaine G5Sahel y figure en bonne place. Pareil pour le Soudan du Sud, sur les activités de la MINUSS; Une réunion semestrielle sur les travaux de la CPI est même prévue.
« Pourquoi la RDC ne figure pas » a demandé un journaliste. « Pour l’instant tout se passe bien même si le pays s’apprête à aller aux élections le 23 décembre prochain » a répondu le diplomate ivoirien.
... suite de l'article sur Afrikipresse

Commentaires


Comment