Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

International

Un défenseur de la liberté de la presse cible d’un attentat en Somalie (RSF)

Publié le mercredi 5 decembre 2018  |  AIP


Abidjan – Dans un communiqué de presse, Reporters sans frontières (RSF) condamne un acte odieux et demande aux autorités de mener une enquête sérieuse et impartiale pour identifier rapidement les auteurs de l’attentat qui a visé le président du réseau des journalistes des droits de l’homme en Somalie (HRJ), mardi.

Ismail Sheikh Khalifa, fondateur et directeur du Réseau des journalistes des droits de l’homme (HRJ), une organisation somalienne de défense de la liberté de la presse, a échappé de peu à un attentat après qu’une bombe placée sous son véhicule a explosé aux environs de 16H dans le quartier de Waberi, au centre de la capitale Mogadiscio.

Sérieusement blessé, l’ex-journaliste de la radio Star FM a rapidement été admis à l'hôpital Erdogan où il a reçu une transfusion de sang. Son état est jugé “stable” par ses proches joints par RSF.

“Nous condamnons cet acte odieux commis dans le seul but de faire taire un ardent défenseur de la liberté de la presse et donc d’intimider l’ensemble des journalistes somaliens”, estime Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF.

Il a ajouté que la bombe a visiblement été placée sous le véhicule de ce journaliste en plein jour, dans un quartier populaire très fréquenté qui compte de nombreuses caméras de vidéosurveillance. ”Nous exhortons les autorités à tout mettre en œuvre pour conduire une enquête sérieuse et impartiale permettant d’identifier rapidement ceux qui ont tenté d’assassiner ce célèbre journaliste”, a-t-il poursuivi.

« La Somalie, 168e dans le Classement 2018 de la liberté de la presse établi par RSF, demeure l’un des pays les plus dangereux pour les journalistes. Cette année deux reporters professionnels ont été tués dans le pays », conclut le communiqué de presse.


cmas
Commentaires


Comment