Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La tenue du forum africain sur la gestion des élections, à Abidjan, témoigne de la crédibilité de la Côte d’Ivoire (Youssouf Bakayoko)

Publié le samedi 8 decembre 2018  |  AIP


Abidjan– Le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, a présenté la tenue du cinquième forum continental annuel des organes de gestion des élections à Abidjan, comme un gage de confiance et de crédibilité pour la Côte d’ Ivoire.

«L’organisation à Abidjan de ce forum, après celui de Kigali, témoigne de la confiance et de la crédibilité que notre institution panafricaine accorde à mon pays et en particulier à la Commission électorale indépendante, a déclaré le président de la CEI, à l’ouverture de cette rencontre, vendredi, à l’hôtel Azalai Abidjan.

Ces assises se déroulent, autour du thème «Vers des processus électoraux sans corruption : renforcer l’intégrité électorale en Afrique», rappelle-t-on.

L’intégrité est la base de toute confiance sur le plan électoral, elle constitue la condition sine qua non pour créer un environnement propice à des élections apaisées, justes transparentes et démocratiques, a soutenu Youssouf Bakayoko.

De ce fait, il urge d’enraciner la bonne gouvernance en Afrique pour préserver un processus électoral ouvert crédible, pacifique démocratique, a réitéré dans son discours d’ouverture, le Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Kablan Duncan.

« Sans stabilité politique, sans élection apaisée, de sécurité et de paix, pas de développement durable », a-t-il insisté.

L’ambassadeur Minata Samaté Cessouma, Commissaire aux Affaires Politiques, Commission de l’Union africaine, a, au nom de son institution, demandé aux participants de briser les obstacles qui affectent la bonne organisation des élection en Afrique, conformément à l’agenda 2063 de l’UA..

Cette importante manifestation, qui se tient du vendredi au samedi, est organisée par le Département des Affaires Politiques (DAP) de la Commission de l’Union africaine (CUA), en collaboration avec l’Association des Autorités Electorales Africaines (AAEA).Ce colloque a été précédé, mercredi, d’une Assemblée Générale extraordinaire de l’AAEA.


nmfa/kam
Commentaires


Comment